26.5 C
Dakar
lundi 15 août 2022

« Le Douala Grand Mall a pu contribuer à nous décomplexer davantage, nous entrepreneurs africains » (Mathurin Kamdem)

80 milliards FCFA. C’est le montant total du « Douala Grand Mall & Business Park », un gigantesque centre d’affaires, de commerce et de loisirs, dont la première phase (déjà 50 milliards de FCFA d’investissements) vient d’être livrée dans la capitale économique camerounaise. Patriote rêveur et déterminé, le promoteur de ce projet nous en livre les détails, les péripéties, ainsi que son appréciation du climat local des affaires et du rôle de la diaspora dans le développement du Cameroun.

Investir au Cameroun : L e 17 décembre 2020, le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Nguté, a inauguré, au nom du président de la République, le Douala Grand Mall, présenté comme le plus grand centre commercial et des loisirs en Afrique centrale. Pouvez-vous nous présenter cette infrastructure, dont vous êtes le promoteur ?

- Publicité -

Mathurin Kamdem : Le Douala Grand Mall est un grand centre commercial construit sur près de 38 000 m² de surface hors œuvre, pour 18 500 m² de surface commerciale, co-développé avec le fonds d’investissement britannique Actis. Il comprendra un cinéma multiplex de cinq salles, opérées par le groupe Genesis, pour un total de 1000 places, ainsi que 160 enseignes dont un supermarché Carrefour Market, un spa, des restaurants, un centre de loisirs, des zones commerciales et des magasins, dans le cadre de la première phase.

1 inauguration

Près de 10 000 personnes à l’ouverture du Douala Grand Mall

IC : Justement, dans son allocution d’inauguration, le Premier ministre a souhaité que la 2e phase encore en projet démarre au plus vite. En quoi consiste cette phase et à quel horizon comptez-vous l’achever ?

MK : Le projet global est dénommé Douala Grand Mall and Business Park. Après la réalisation du Douala Grand Mall, qui constitue la première phase, une seconde phase dénommée Business Park suivra et sera constituée d’un hôtel 4/5 étoiles, d’un parc de bureaux et des logements. Les études préliminaires d’investissement et même les travaux préparatoires de terrain ont déjà commencé. Nous espérons démarrer de façon effective les premières composantes de cette seconde phase au cours de cette année 2021. Il faut tout de même noter que la situation économique mondiale s’est beaucoup détériorée depuis nos premières études de faisabilité, avec notamment la survenance de la pandémie de Covid-19, qui a occasionné une sérieuse crise dans des secteurs comme ceux de l’hôtellerie.

IC : Comment le Douala Grand Mall impactera-t-il la vie des habitants de Douala, la capitale économique camerounaise ?

MK : Notre programmation a été conçue en « One Stop Shopping », autour des 160 enseignes internationales et locales qui feront indubitablement du Douala Grand Mall, la nouvelle adresse et un pôle d’intérêt majeur dans la ville. Conçu pour rendre agréable le séjour des consommateurs et favoriser la rencontre avec l’offre commerciale, ce site transformera les habitudes de divertissement et de consommation des habitants de Douala.

Les 300 000 visiteurs attendus par mois auront droit à des équipements de confort et de sécurité de premier plan (climatisation, énergie secourue à 100%, escaliers mécaniques, musique d’ambiance, stationnement disponible et gratuit, attractions et jeux divers, etc.), et trouveront sous le même toit un mix commercial complet de shopping, divertissements, bien-être, services, loisirs, et restauration. Nous travaillons à créer un véritable lieu de vie, une mini-ville dans la ville, où vous pourrez aller au cinéma, vous restaurer, rencontrer des amis, vous retrouver en famille, effectuer vos opérations bancaires, rencontrer votre pharmacien ou votre opticien, et dans le même temps, faire vos courses.

A l’achèvement de la deuxième phase, le Business Park, vous pourrez même y travailler (dans les espaces bureaux) et y séjourner (logement & hôtel en prévision). Ainsi, avec le Mall, plus besoin d’aller à un bout de la ville pour regarder un film, aller à l’autre bout pour ses soins de beauté, s’arrêter dans un magasin au passage pour faire ses courses, ou courir dans une banque pour ses transactions bancaires. Désormais, vous retrouverez tout cela au même endroit, dans un cadre agréable. Il s’agira aussi, finalement, d’en faire un centre d’affaires et une plateforme de visibilité et de transactions diverses pour notre production locale. Ce qui permettra de confirmer véritablement la place de hub économique sous-régional, que représente la ville de Douala.

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...