28.1 C
Dakar
mercredi 10 août 2022

Les cyberattaques contre les entreprises, grands groupes comme les PME, ne faiblissent pas. La dernière en date a été détectée mardi 3 mars par Microsoft, qui accuse les Chinois de cyberattaques contre Exchange, son logiciel de messagerie professionnelle. Elles auraient visé des chercheurs en maladies infectieuses, entre autres.

Selon le géant de l’informatique Microsoft, les hackeurs appartiendraient à un groupe baptisé « Hafnium », qui aurait le soutien de l’État chinois. Il s’agit d’un « acteur hautement qualifié » qui dispose de techniques « sophistiquées », explique sur son blog Tom Burt, le vice-président de Microsoft en charge de la sécurité. Pour appuyer ses affirmations, il cite le profil des victimes, les tactiques et les procédures employées.

- Publicité -

Les hackeurs auraient ainsi utilisé comme porte d’entrée quatre vulnérabilités dans différentes versions du logiciel Microsoft Exchange, qui n’ont pas encore été détectées ou documentées. Ce sont ces failles de sécurité qui ont permis aux pirates de remonter jusqu’aux boîtes mail des usagers.

Toujours selon Microsoft, les attaques viseraient des chercheurs en maladies infectieuses, des cabinets d’avocats, des institutions d’enseignement supérieur ou des sous-traitants pour la défense. Parmi ses victimes, il y aussi des ONG ou des groupes de réflexion.

En réaction, Microsoft a publié un correctif pour les quatre vulnérabilités en question. Mais il a refusé de dire combien d’attaques avaient abouti.

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...