2019 a été une année record pour Teranga Gold sur ses opérations ouest-africaines

Teranga Gold, compagnie minière cotée à la bourse de Toronto, a annoncé ce lundi avoir produit 288 768 onces d’or pour l’année 2019 contre 245 230 en 2018, dépassant ainsi ses prévisions. La production a augmenté de 18 % en glissement annuel grâce aux « excellentes performances » des mines Wahgnion au Burkina Faso et Sabodala au Sénégal.

Dans le détail, la mine Wahgnion, entrée en production commerciale en novembre dernier, a produit 47 492 onces d’or dépassant la fourchette de 30 000 à 40 000 onces prévue par la société. De son côté, la mine Wahgnion a dépassé les attentes (215 000 à 230 000 onces) pour enregistrer une production totale de 241 276 onces d’or.

« 2019 représente la quatrième année consécutive où nous avons dépassé nos prévisions de production et enregistré des résultats records », a commenté Paul Chawrun, chef de l’exploitation de Teranga.

Teranga Gold, qui a acquis en décembre le projet aurifère Massawa au Sénégal, prévoit selon son PDG Richard Young une augmentation considérable de la production annuelle. Elle devrait produire en 2020 plus de 350 000 onces d’or, grâce notamment au nouveau complexe aurifère intégré Sabodala-Massawa.