29.1 C
Dakar
mercredi 5 octobre 2022

40 millions $ de la plateforme kényane MarketForce pour soutenir la croissance en Afrique

Huit mois après sa dernière levée de fonds, MarketForce, présent sur cinq marchés africains, a obtenu de nouveaux financements portant à 42,5 millions $ le total des ressources mobilisées en 4 ans d’existence. Son objectif, accélérer sa croissance dans le segment du commerce de détail en Afrique.

MarketForce, la plateforme kényane de commerce de détail qui relie des fournisseurs de produits de grande consommation à des commerçants du secteur informel a annoncé ce mardi 22 février, la levée en fonds propres et en dettes d’un financement de série A d’un montant de 40 millions $. L’opération représente « le plus important financement de série A réalisée à ce jour en Afrique de l’Est et centrale », précise l’entreprise lancée à Nairobi, au Kenya en fin 2018.

- Publicité -

« Nous avons pour objectif de servir plus d’un million de commerçants informels actifs sur notre plateforme, en Afrique subsaharienne, d’ici 2025 […] Ce tour de financement marque le début d’un nouveau chapitre pour MarketForce. Nous marquons un pas de plus vers la réalisation de notre objectif de devenir la plus grande place de commerce B2B et fintech en Afrique », a commenté Tesh Mbaabu, son cofondateur et directeur général.

Ces nouveaux capitaux arrivent huit mois après les derniers obtenus par l’entreprise. En juin 2021, elle a levé 2 millions $ en financement de pré-série A pour étendre ses activités en Afrique de l’Est. En 4 ans d’existence, MarketForce a déjà collecté un total de 42,5 millions $ auprès d’un groupe d’investisseurs.

L’entreprise cofondée par Tesh Mbaabu et Mesongo Sibuti prévoit d’accélérer sa croissance sur ces cinq marchés existants en Afrique de l’Est et de l’Ouest, mais aussi de déployer sur sa plateforme, le service « Buy Now and Pay Later » et d’offrir davantage de services financiers et bancaires numériques à son réseau de commerçants et consommateurs.

En un an, MarketForce affirme avoir multiplié par 20 sa clientèle qui est passée de 5000 commerçants informels en 2021 à 100 000 en 2022. L’entreprise revendique le traitement de 6000 transactions au quotidien et des revenus en hausse.

Selon des données communiquées par la plateforme, environ 90 % des transactions de détail des ménages en Afrique subsaharienne se font en espèces, via un réseau d’environ 100 millions de micro, petites et moyennes entreprises (MPME), dont 42 millions pour le Nigeria. Les paiements de détail sur le continent devraient atteindre 2,1 trillions $, d’ici 2025.

        

Articles Similaires

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...