27.5 C
Dakar
vendredi 7 octobre 2022

Acumen mobilise 58 millions $ pour renforcer la résilience au changement climatique des petits agriculteurs africains

 L’agriculture est l’un des secteurs les plus vulnérables au changement climatique en Afrique. Cette vulnérabilité s’accentue au niveau de ses acteurs les plus sensibles que sont les petits producteurs.

Acumen Capital Partners a mobilisé 58 millions $ par le biais d’Acumen Resilient Agriculture Fund (ARAF), son fonds d’appui aux exploitants agricoles d’Afrique de l’Est et de l’Ouest. Ils serviront à construire un écosystème d’entreprises agroalimentaires qui améliorent les moyens de subsistance des agriculteurs et renforcent leur résilience au changement climatique.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-1&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NwYWNlX2NhcmQiOnsiYnVja2V0Ijoib2ZmIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1420009017670307842&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.agenceecofin.com%2Fagro%2F2907-90429-acumen-mobilise-58-millions-pour-renforcer-la-resilience-au-changement-climatique-des-petits-agriculteurs-africains&sessionId=e78c31865479f88db2a59849dfca64de82303c83&theme=light&widgetsVersion=e9dfb5f%3A1627539779275&width=550px

- Publicité -

« La clôture impressionnante de 58 millions de dollars de l’ARAF, soit 8 millions de dollars de plus que notre objectif initial, est un moment décisif et, avec seulement 5 % des investissements climatiques dirigés vers l’adaptation, signale le début d’un changement dans le financement climatique », a déclaré Tamer El-Raghy, directeur exécutif de l’ARAF. Les petits exploitants agricoles nourrissent le monde, mais ils sont parmi les plus durement touchés par la crise climatique, a-t-il ajouté.

Ces agriculteurs fournissent un tiers de l’approvisionnement alimentaire mondial. En Afrique, ils produisent environ 80 % de la nourriture du continent. Mais leurs moyens de subsistance et leur capacité à nourrir les communautés du monde entier sont menacés par la dégradation des sols, les violentes tempêtes et l’évolution des régimes climatiques.

Ces défis sont intensifiés par des inefficacités structurelles et un accès limité au crédit. Le soutien de l’ARAF leur permettra d’augmenter leurs revenus et de renforcer leur résilience.

Le Fonds est parrainé par Acumen et ancré par le Fonds vert pour le climat (GCF). Il est soutenu par Société néerlandaise de financement du développement (FMO), le Fonds de développement économique Soros, l’institution française de développement Proparco, la Fondation du Fonds d’investissement pour les enfants, la Fondation IKEA, Global Social Impact, et d’autres investisseurs et bailleurs de fonds.

L’ARAF a déjà investi dans cinq entreprises opérant au Kenya, en Ouganda et au Nigeria depuis le début de ses activités en 2020, selon Tamer El-Raghy.

En soutenant le présent projet, ses investisseurs réduisent la pauvreté, augmentent la résilience climatique et galvanisent la croissance sectorielle qui peut aider à construire un avenir plus durable et prospère.

Articles Similaires

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,200AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...