20.1 C
Dakar
mercredi 1 février 2023

AGROPOLE CENTRE: 60 000 emplois, 200 milliards de FCFA

Econews- L’agropole centre qui couvre les régions fatick Kaolack kaffrine et Diourbel créera prés de 60 000 emplois dont 16000 directs. Le coût de ce projet est estimé à 200 milliards de FCFA et son démarrage est prévu en 2021. Avec la participation de la Belgique qui a déjà mis 15 milliards de FCFA, de la Banque africaine de développement (Bad) et la Banque européenne de développement (Bed) respectivement 36 milliards de FCFA et 32 milliards de FCFA. Mais aussi, la participation attendue de l’Etat du Sénégal et du
secteur privé. Ce qui fait en tout une mobilisation de 200 milliards de FCFA pour l’Agropole centre qui est un projet majeur de l’Etat du Sénégal. Tenue a la chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de kaffrine, le Crd spécial consacré a l’agropole centre a mobilisé tous les acteurs territoriaux de la région. Cependant, l’occasion a été saisie pour partager les objectifs du projet, ses études de faisabilité et les différents ateliers organisés pour sa structuration, mais aussi les aspects techniques, juridiques et financiers. Selon le directeur des Petites et moyennes industries (Pmi), El hadji Djily Mbaye Lo qui a abordé sur les impacts sociaux du programme : « nous attendons prés de 60 000 emplois, dont 16000 directs, et 400 000 ménages seront touchés par le projet ». Il a rappelé aussi que l’agropole sud,
de moindre dimension, car ne polarise que trois régions (sedhiou, Kolda et Ziguinchor), va créer 50 000 emplois, dont 14 000 directs, et touchera 350 000 ménages avec des bénéficiaires estimés a deux millions. En outre, l’approche chaine de valeurs a été explicitée au cours de ce Crd mais aussi les contractualisations annoncées. A juste raison. Ainsi, les participants sont convaincu que l’Agropole centre est une belle opportunité pour ces quatre régions, de créer des unités industrielles autour des filières qui vont constituer les chaines de valeur. De ce fait, les quatre filières prioritaires identifiaient sont : les oléagineux, les céréales, les produits de l’élevage et les produits de la mer. Et d’après Diariatou Sow Coulibaly, du Bureau opérationnel de suivi du Sénégal émergent (Pse) : « kaffrine a jusqu’à mi-mars pour arrêter deux filières qui seront mises en avant ». En effet, ce que les pouvoirs publics veulent est que l’Agropole Centre démarre ses activités le plus rapidement possible. «  Nous comptons terminer tout le processus et sécuriser le financement avant fin 2020, pour que nous puissions commencer la mise en œuvre concrète du projet », insiste El hadj Djily Mbaye Lo.

- Publicité -

Articles Similaires

Entrepreneuriat : Le secteur privé doté d’un fonds d’appui à l’investissement de 7 milliards FCfa

Oumar Cissé, coordonnateur de la Plateforme d’appui au secteur privé et à la valorisation de la Diaspora sénégalaise (PlASEPRI), a présidé ce...

Souveraineté alimentaire : Macky Sall invite à emprunter « le chemin de l’Afrique des solutions »

L'Afrique doit trouver des solutions à la situation de précarité alimentaire à laquelle elle se trouve confrontée, afin que le continent puisse...

Hausse des prix de l’énergie : Les pauvres vont payer la note

Le gouvernement du Sénégal, sous la pression du Fonds monétaire international, avait promis d’augmenter les prix du carburant et de l’électricité, sans...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Entrepreneuriat : Le secteur privé doté d’un fonds d’appui à l’investissement de 7 milliards FCfa

Oumar Cissé, coordonnateur de la Plateforme d’appui au secteur privé et à la valorisation de la Diaspora sénégalaise (PlASEPRI), a présidé ce...

Souveraineté alimentaire : Macky Sall invite à emprunter « le chemin de l’Afrique des solutions »

L'Afrique doit trouver des solutions à la situation de précarité alimentaire à laquelle elle se trouve confrontée, afin que le continent puisse...

Hausse des prix de l’énergie : Les pauvres vont payer la note

Le gouvernement du Sénégal, sous la pression du Fonds monétaire international, avait promis d’augmenter les prix du carburant et de l’électricité, sans...

Mise en place d’une co-régulation du secteur du Mobile Money : Coura Sène, DG de Wave pour la zone UEMOA, plaide pour une large...

Directrice générale de Wave Mobile Money pour la zone UEMOA, Coura Carine SENE est l'invitée exclusive de Ousmane GUEYE ce dimanche sur IRADIO. L’ingénieur en télécommunications,...

Le FMI annonce la diffusion immédiate d’environ 133 milliards de FCFA pour le Sénégal

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé la diffusion immédiate de près de 216 millions de dollars, environ 133 milliards de francs...