Accueil A la une Agropole sud : Moustapha Diop salue les progrès accomplis dans le domaine...

Agropole sud : Moustapha Diop salue les progrès accomplis dans le domaine de la productivité

0
12

Le ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes industries, Moustapha Diop, a salué, jeudi, les progrès accomplis dans le cadre de l’amélioration de la productivité des filières agricoles du projet agropole sud, un programme phare du Plan Sénégal émergent (PSE).

« Pour l’agropole sud, nous avons pu noter les progrès accomplis dans le cadre de l’amélioration de la productivité des filières agricoles et qui se traduisent, au titre de la convention signée avec l’ISRA, par la livraison de 21 200 plants de manguiers ayant bénéficié à 421 producteurs formés », a-t-il dit.

Le ministre prenait part à un atelier du comité de pilotage des agropoles sur la validation du Plan de travail annuel budgétisé (PTAB) 2023.

Moustapha Diop a aussi évoqué, parmi les réalisations de l’agropole sud, la mise en place de 500 kg de semences « prébase » de maïs « obatampa » et la production de 75 tonnes de maïs de « base ».

Il a également signalé que des réalisations appréciables ont été enregistrées dans l’accompagnement et la mise à niveau technique des PME/PMI.

C’est dans ce sens, a-t-il soutenu, que 51 PME-PMI ont bénéficié d’un accompagnement technique à travers des conventions signées avec le Bureau de mise à niveau (BMN) des entreprises et l’Institut de technologie alimentaire (ITA).

« Mais, la plus grande satisfaction nous vient de la filière maïs, où, grâce aux actions du projet, les producteurs de la zone seront en mesure d’emblaver 3 750 hectares de maïs certifié. Au stade actuel de sa mise en œuvre où tous les fondamentaux sont déjà posés, tout porte à croire que l’agropole sud atteindra sa vitesse de croisière en 2023 », a déclaré le ministre.

Il a annoncé qu’au cours de cette année, 212 000 plants d’anacardiers et 142 000 plans de manguiers seront livrés aux producteurs, sans compter le rajeunissement de 100 000 plants pour faire face à la problématique du vieillissement des plantations.

« Ainsi, c’est un jalon majeur qui sera posé dans la sécurisation des matières premières pour l’agropole sud », a-t-il fait savoir.

Le représentant résident de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), Malick Sy, a souligné l’importance de ce projet qui a un caractère inclusif, car étant « un des rares projets industriels qui couvre tout le territoire national ».

« Cela donne l’occasion de faire participer tout le pays au développement industriel et d’exploiter toutes les ressources du territoire national. C’est un aspect important pour le développement industriel du Sénégal », a soutenu M. Sy. 

Des agropoles sont prévus dans plusieurs zones du Sénégal (sud, centre et nord), dans l’objectif de renforcer la valeur ajoutée des produits agricoles et de réduire la dépendance du pays aux importations de produits alimentaires à travers une industrialisation durable et inclusive.

AT/ASB/ASG/BK