Amethis cède sa participation minoritaire détenue dans le capital de la Compagnie de distribution de Côte d’Ivoire au marocain Retail Holding

 Amethis Finance, un gestionnaire de fonds d’investissement domicilié au Luxembourg et dédié au continent africain s’est désengagé du capital de la Compagnie de distribution de Côte d’Ivoire (CDCI), en cédant sa participation minoritaire détenue dans cette entreprise qui possède un réseau de 150 magasins en Côte d’Ivoire..

Après cinq années de présence dans l’actionnariat de CDCI, Amethis n’a pas communiqué sur la plus-value obtenue suite à ce désinvestissement. Le gestionnaire de fonds a tout de même indiqué qu’il a contribué au repositionnement et au renforcement du réseau de distribution de l’entreprise ivoirienne spécialisée dans la commercialisation de produits de grande consommation.

« L’entrée d’Amethis au capital de CDCI, fin 2014, a permis à cette dernière de moderniser et d’élargir son réseau de distribution avec l’ouverture de plus d’une vingtaine de magasins dans le pays. Le soutien capitalistique apporté a également permis à CDCI d’opérer un repositionnement stratégique sur son activité de vente de détail, le rebranding de sa marque King Cash et la rénovation de ses magasins existants », a fait savoir Amethis dans un communiqué publié sur son site.

L’acquéreur des parts d’Amethis au sein de CDCI est le groupe marocain Retail Holding (société mère du groupe Label-Vie), N°2 du secteur de la grande distribution au Maroc. Le groupe deviendra l’actionnaire majoritaire de CDCI.

En l’espace de quatre mois, Amethis a effectué deux opérations de désinvestissement. En juin 2019, le gestionnaire de fonds a cédé sa participation détenue dans le groupe marocain Dislog qui évolue dans le marché de la distribution des produits de grande consommation.

ECOFINS