31.5 C
Dakar
mardi 4 octobre 2022

Annoncée au Nigeria, la fintech sud-africaine Stitch obtient un financement supplémentaire de 2 millions $

Satisfaite de l’opération de test de sa solution de paiement au Nigeria, l’entreprise Stitch a décidé de s’engager dans ce marché hautement concurrentiel. L’entreprise a levé un montant additionnel pour financer ce projet d’expansion.

Après quelques incursions au Nigeria, la fintech sud-africaine Stitch, engagée dans la fourniture de solutions de paiement par banque, va officiellement étendre ses activités dans ce marché ouest-africain. Ce projet d’expansion sera soutenu par la seconde tranche d’un financement d’amorçage de 2 millions $, levé récemment. La ressource complète la première tranche de 4 millions $ obtenus en février dernier.

- Publicité -

Suite à un test de son produit de paiement par banque auprès d’une quarantaine de fintech nigérianes, Stitch a relevé un intérêt certain et une forte adoption de cette solution dans le pays. « De plus en plus de fintech reconnaissent que le paiement par carte de crédit s’accompagne de frais élevés. Nous avons vu nos demandes multipliées par cinq ou dix, ici en Afrique du Sud, au cours de ce mois d’octobre 2021, et les clients nous rejoignent au Nigeria, alors que nous ne sommes qu’au stade de lancement », a commenté Kiaan Pillay, qui a cofondé la société avec ses associés Natalie Cuthbert et Priyen Pillay.

Stitch qui affirme avoir enregistré une croissance mensuelle de plus de 50 % de sa clientèle et de son volume de paiement, six mois après son lancement en Afrique du Sud, espère connaître un succès similaire sur le marché nigérian largement dominé par un nombre important de fintech.

Articles Similaires

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Mobile Money: M. Birane Ndour lance son application dénommée FLASH

Après avoir conçu et développé un écosystème constitué de plusieurs produits et services innovants et éprouvés dans différents domaines : Monnaie électronique,...

Feuille de route/Électricité horizon 2035 : La première année passée en revue

Le 24 octobre 2019, le gouvernement sénégalais validait la feuille de route de la stratégie électricité à l’horizon 2035. Ce projet ambitionne...