Accueil Avis d'Expert Apple et l’iPhone : accident de parcours ou fin d’une ère glorieuse...

Apple et l’iPhone : accident de parcours ou fin d’une ère glorieuse ?

0
250

Apple a lancé mercredi son premier avertissement sur résultats depuis 2002. En trois mois, sa capitalisation boursière a fondu de 400 milliards. Alors que la hausse des ventes d’iPhone se tasse, les regards se tournent vers l’activité de services du géant de Cupertino.

Ce qui devait arriver arriva. Après des années à jouer à se faire peur sur les ventes d’iPhone en baisse, les marchés ont vu, ce mercredi soir, leurs craintes devenir réalité.  Apple a lancé un avertissement sur résultats, annonçant un chiffre d’affaires en baisse de 5% à 10% sur le trimestre en cours, par rapport à ce qui était attendu. Son premier depuis 2002.

Ces dernières semaines,  les signaux négatifs se multipliaient  : prévisions de ventes d’iPhone revues à la baisse par les analystes, sous-traitants qui diminuent leur prévision financière sur le trimestre en cours, promotions sur le smartphone vedette d’Apple alors que cela ne fait pas vraiment partie de la culture maison.

Wall Street n’a pas manqué de sanctionner le titre en Bourse. Depuis son pic historique début octobre à 1.121 milliards dollars, la capitalisation d’Apple a fondu de 372 milliards, soit une chute de 33 %.

 

NICOLAS RICHAUD

Lesechos.fr