31.5 C
Dakar
mardi 4 octobre 2022

ARMP devenue ARCOP : « Ce changement de nom semble être une ruse pour solder le passif de l’ARMP, en matière de contrôle de la Commande publique » (Birahime Seck)

Il considère l’organe normatif comme une « championne incontestée de décisions accordant des marchés de gré à gré ». Le déconcertant et régulier justificatif est « à titre exceptionnel », selon le membre de la Société civile. Lequel dénonce « une absence  totale de Redevabilité sur sa gestion de la redevance de régulation de marchés publics. »
 
« L’initiative du Gouvernement révèle un manque de cohérence et de maîtrise d’une politique stratégique de gestion de la commande publique. Une situation qui dénote un déficit de rigueur dans la formulation de politique publique en matière de conduite de la commande publique au Sénégal.
 
Il demande à l’État de supprimer les offres spontanées, de revoir les critères de qualification qui empêchent les entreprises nationales à gagner des marchés, d’autonomiser les cellules de passation des marchés et de sortir l’organe de gestion de la commande publique de la Présidence de la République.
 
Birahime Seck prône, par ailleurs, l’arrêt de l’illégalité toujours en cours du mandat du DG de l’Armp et de faire le point sur les montants de la redevance de régulation et son utilisation. La liste est loin d’être exhaustive…

- Publicité -

Articles Similaires

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Mobile Money: M. Birane Ndour lance son application dénommée FLASH

Après avoir conçu et développé un écosystème constitué de plusieurs produits et services innovants et éprouvés dans différents domaines : Monnaie électronique,...