26.5 C
Dakar
mercredi 5 octobre 2022

Au Liban, avec la pénurie d’essence, la population fait face à une crise multiforme qui s’aggrave

L’officialisation de la levée des subventions sur les carburants continue de nourrir la colère. Des manifestants bloquent des routes par intervalles. La crise a un impact de plus en plus important sur les populations.

- Publicité -

L’annonce de la levée des subventions sur les carburants va s’accompagner d’une flambée des prix au Liban, où hyperinflation et pénuries sont déjà le quotidien. L’armée a annoncé ce samedi 14 août dans la matinée le lancement de perquisitions dans les stations d’essence fermées. Les militaires disent qu’ils vont distribuer les stocks saisis à la population. Alors l’attente redouble pour se procurer des produits de base.

Depuis jeudi, rares sont les stations d’essence ouvertes, et les files y sont interminables. Dans l’une d’elles, près de Beyrouth, Ziad, un jeune chômeur, s’inquiète : « Ça fait quatre heures que j’attends. Ici, il y a de l’embouteillage. Ailleurs, les stations essence sont fermées. Mon réservoir est vide ! »

Ziad ne veut pas parler de la levée des subventions, au centre d’une polémique politique, « on n’y comprend rien, dit-il. L’essence va bientôt être acquise au prix du dollar sur le marché noir, soit à un coût bien plus élevé. »

Ibrahim, 50 ans, fait aussi la queue pour remplir sa voiture. « Jusqu’à maintenant notre tour n’est pas arrivé, se plaint-il. On attend. Et c’est ainsi qu’on perd une journée. On se demande où chercher de l’argent, comment ramener de la nourriture ? Ces jours-ci, les queues pour l’essence sont pires qu’avant. Les gens ont peur que le prix de l’essence explose, ou qu’il n’y ait plus d’essence du tout. Les distributeurs ont de l’essence, mais ils ne veulent pas la livrer. Bien sûr que j’ai peur moi aussi. On vit tous dans la peur. » Ibrahim n’a qu’une certitude : les semaines à venir vont être encore plus difficiles.

Une société « en ébullition »

Et il n’est pas le seul. À la suite de cette décision de la Banque du Liban, des pénuries de mazout sont visibles dans tout le pays, ce qui a un impact sur plusieurs secteurs de l’économie. Nombre de restaurants, boulangeries et centres commerciaux ont mis la clé sous la porte.

Une situation que la population ne supportera pas longtemps, d’après Nadim Houry, directeur exécutif du centre de recherche Arab Reform Initiative. 

Articles Similaires

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Mobile Money: M. Birane Ndour lance son application dénommée FLASH

Après avoir conçu et développé un écosystème constitué de plusieurs produits et services innovants et éprouvés dans différents domaines : Monnaie électronique,...