Accueil Actualités AUTORISATIONS ADMINISTRATIVES OCTROYEES AUX NAVIRES OPPERATEURS: Macky veut plus de rapidité

AUTORISATIONS ADMINISTRATIVES OCTROYEES AUX NAVIRES OPPERATEURS: Macky veut plus de rapidité

0
152

Pas de retard dans la livraison du premier m3 de gaz en 2022 et du premier baril de pétrole en 2023
c’est ce que veut le président Macky Sall car selon lui c’est une question « fondamentale » c’est pour
cela qu’il exhorte petrosen le ministre de tutelle et le cos petrogaz à adapter les nouvelles
procédures administratives afin de ne pas perdre de manière indue le temps sur les navires qui doive
opérer. Ainsi Macky Sall invite les structures de définir les procédures expresses en ses termes «  Il
faut que les procédures administrative suivent aussi l’évolution de ces diffèrent chantiers ». De ce
fait pour des raisons de sécurités lorsqu’un bateau entre dans les eaux territoriales sénégalaises, il y
a des procédures à respecter qui peut parfois prendre plusieurs semaines. Donc par exemple avec le
Gta/Ahmeyim, Mamadou Faye DG petrosen qui explique qu’il y a au moins 70 bateaux qui vont
travailler en permanence dans cette zone pendant trois ans. Alors le fait de perdre deux ou trois
semaine chaque fois peut alourdir le projet qui va couter au moins 150000 dollars chaque bateau. Le
fait d’accordé une importance au gaz naturel dans la politique national de mix énergétique, Macky
sall a demandé au ministre Mouhamadou Mactar Cissé d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie
du «  Gas to power » Sur un autre angle d’attaque, il a annoncé qu’une loi sur le partage des revenus
tirés de l’exploitation du pétrole et du gaz qui va encadrer l’utilisation de ces ressources financières
qu’on consacré à la génération futures. Cependant le président Macky SALL précise que «  cette part
aussi ; c’est l’investissement pour le futur ».