19 C
Dakar
lundi 10 mai 2021

Bharti Airtel se retire du Ghana

 Bharti Airtel plie bagage au Ghana. Le groupe télécoms indien vend ses parts dans AirtelTigo au gouvernement ghanéen pour 24,3 millions $. La société télécoms veut visiblement éviter de prendre davantage de risques sur le marché ghanéen où sa filiale est visiblement en perte de vitesse.

Sunil Bharti Mittal, le fondateur et président de Bharti Airtel, a annoncé le retrait de la société du Ghana. Le groupe télécoms indien vend en effet ses parts dans l’opérateur télécoms AirtelTigo, coentreprise formée avec le groupe télécoms luxembourgeois Millicom International Cellular (MIC).

- Publicité -

C’est au gouvernement ghanéen que Bharti Airtel vend ses parts qui représentent 49,95% du capital d’AirtelTigo. L’Etat héritera des clients de Bharti Airtel ainsi que de ses actifs et passifs, rapporte le site livemint.com. Les deux parties sont d’ailleurs en avance sur la conclusion de l’accord de transfert d’actions pour la somme de 1,8 milliard de roupies indiennes (24,3 millions USD), a indiqué Sunil Bharti Mittal.

L’annonce par Sunil Bharti Mittal de cette décision de retrait de Bharti Airtel, face à la dominance de ses grands concurrents MTN et Vodafone, est survenue après son approbation le 27 octobre 2020 par le conseil d’administration du groupe télécoms.

Cette décision pourrait s’expliquer par une perte de vitesse continue sur le marché télécoms. Airtel Tigo qui détenait 25,14% de parts de marché en 2018, selon les données de l’Autorité nationale des communications (NCA) du Ghana, a chuté de près de 5 points pour se stabiliser à 20,69% de parts selon les dernières données du régulateur télécoms. La société a cédé du terrain au profit de MTN dont les parts de marché sont passées de 49,8% en 2018 à 55,21%.

Articles Similaires

Industrialisation : en venir à bout des leurres et du retard

Le Club des investisseurs sénégalais (CIS) a encore renoué ce 6 mai 2021 avec ses jeudis de l’investissement organisés chaque mois et...

Comment l’Afrique peut devenir financièrement autonome

L’or, c’est là que tout se joue. Dans l’un de ses fameux exposés télévisés, le très démonstratif Dr Paul FOKAM, fondateur de...

LOCAFRIQUE : Khadim Bâ investit et participe à plusieurs financements de projets

Khadim Ba a-t-il été boosté par la décision de la Cour suprême qui a définitivement tranché en sa faveur cette semaine ?...

Restez connectés

21,915FansJ'aime
0SuiveursSuivre
17,700AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Industrialisation : en venir à bout des leurres et du retard

Le Club des investisseurs sénégalais (CIS) a encore renoué ce 6 mai 2021 avec ses jeudis de l’investissement organisés chaque mois et...

Comment l’Afrique peut devenir financièrement autonome

L’or, c’est là que tout se joue. Dans l’un de ses fameux exposés télévisés, le très démonstratif Dr Paul FOKAM, fondateur de...

LOCAFRIQUE : Khadim Bâ investit et participe à plusieurs financements de projets

Khadim Ba a-t-il été boosté par la décision de la Cour suprême qui a définitivement tranché en sa faveur cette semaine ?...

INFRASTRUCTURES DE TÉLÉCOMMUNICATIONS : UN NOUVEL OPÉRATEUR AUTORISÉ PAR L’ARTP

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) annonce avoir donné son aval pour l’arrivée d’un opérateur d’infrastructures de télécommunications attendu...

MDCEST/Validation DES TROIS PROGRAMMES D’ÉQUITÉ TERRITORIALE: Samba Diobene Ka organise une réunion en visioconférence.

La 5e session ordinaire du Comité de pilotage unique (Copil) des programmes du Ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale...