30.1 C
Dakar
jeudi 11 août 2022

Budget 2020 : Dotation en ‘’ressources conséquentes’’ des projets et programmes emblématiques du Pse

L’Etat a porté son choix sur ‘’des investissements rationnels reflétant les priorités de son quinquennat dans le cadre de l’exécution de son Budget 2020. Ce budget va consacrer 1 443,06 milliards F Cfa en investissement contre 1 334,9 milliards en Lfr1 (Loi de finance rectificative) 2019, soit une augmentation de 108,88 milliards F Cfa en valeur absolue et 8,2% en valeur relative, par rapport à 2019. La Direction générale du Budget (Dgb) qui donne les détails de ce montant a évoqué, des dépenses en capital sur ressources internes (681,51 milliards F Cfa, contre 693,32 milliards F Cfa dans la Lfr1 2019, soit -1,7%); des dépenses en capital sur ressources externes (761,56 milliards F Cfa, contre 640,86 milliards F Cfa dans la Lfr1 2019, soit +18,8%).

À cet effet, le Gouvernement maintiendra le cap sur : l’accroissement de l’offre en infrastructures socioéconomiques structurantes ainsi que des services de base de qualité ; l’amélioration continue des systèmes éducatifs et de santé, pour les rendre plus équitables et accessibles ; le renforcement de la sécurité, l’accès à l’eau potable, l’électrification rurale, et  l’assainissement des lieux de vie des citoyens ; l’inclusion sociale et l’équité territoriale ; et la création d’emplois’’.

- Publicité -

Pudc, Puma, Promovilles, Der, Dac … à la caisse

Par ailleurs, le budget 2020 allouera des ressources conséquentes aux programmes emblématiques du Pse, notamment : le Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc), pour 15 milliards F Cfa en dotation ; le Programme de modernisation des villes (Promovilles), pour 15 milliards F Cfa ; le Programme d’urgence de modernisation des axes frontaliers (Puma), pour 5 milliards F Cfa ; la Délégation à l’Entrepreneuriat rapide (Der), pour 15 milliards F Cfa ; le Programme des Bourses de sécurité familiale pour 30 milliards F Cfa.

À cela s’ajoutent les autres grandes priorités du quinquennat telles que définies par le Président Macky Sall dès l’entame de son nouveau mandat. Ces priorités sont : la jeunesse, la condition féminine, la salubrité du cadre de vie et la modernisation de l’Administration sénégalaise.

La jeunesse figure au premier rang des priorités du quinquennat du président Macky Sall. Lui qui la qualifie de ‘’vibrante et créative qui incarne l’espoir et la force vitale de la nation sénégalaise’’. Les grandes orientations de la politique du Gouvernement concernant la jeunesse, tournent autour de ‘’la contribution au développement du capital humain et la capture du dividende démographique par la protection socio-sanitaire des jeunes, l’éducation et la sensibilisation aux différents fléaux ; le renforcement de l’employabilité des jeunes par des formations qualifiantes et le développement des initiatives d’auto-emploi ; la promotion de l’entrepreneuriat dans les chaînes  de valeur agricoles par le financement des projets individuels et collectifs et le développement du civisme et de la citoyenneté, à travers le volontariat institutionnel et associatif orienté vers le développement territorial.

Aussi, dans le budget 2020, poursuit la même source, l’accent sera, entre autres, mis sur des programmes et projets phares. Ce sont : ‘’le projet Formation professionnelle pour l’Emploi et la Compétitivité (Fpec) pour 9 milliards F Cfa ; le projet SEN/032 – PIC IV – Programme Fpt et Employabilité pour 7,9 milliards F Cfa ; le Programme des Domaines agricoles communautaires (Dac) pour 8,6 milliards F Cfa.

La condition féminine, elle, sera aussi améliorée. La politique de l’Etat en faveur des femmes et des filles vise à concrétiser la vision du Président de la République pour un ‘’Sénégal émergent à travers l’épanouissement des familles, des femmes et des enfants dans le respect des droits humains pour un développement durable’’. Concrètement, cette vision se matérialisera, dans le budget 2020, par le maintien et le renforcement de toutes les initiatives de soutien à l’amélioration de la condition féminine. Cela se fera, à travers des programmes et projets phares tels que ‘’le Programme d’alphabétisation et apprentissage des métiers pour la lutte contre la pauvreté pour 2,1 milliards F Cfa ; le Projet d’appui au développement de l’entreprenariat féminin et de l’emploi jeune pour 1,6 milliard F Cfa ; le Fonds national de promotion de l’entrepreneuriat féminin avec une dotation de 500 millions F Cfa en 2020 : le Fonds national de crédit pour les femmes et celui dédié à l’entrepreneuriat féminin avec une allocation globale d’un milliard F Cfa.

La propreté, l’hygiène publique et la lutte contre les encombrements

L’amélioration du cadre de vie, la promotion d’un habitat décent pour tous et la sauvegarde de l’environnement sont également érigées en priorités, dans le budget de 2020. Cela dans le but de faire du Sénégal un pays ‘’zéro déchets’’ et ‘’Zéro bidonvilles’’. Pour ce faire, des mesures urgentes seront prises pour assainir les espaces publics ; assurer la salubrité et la propreté des villes et établissements humains ; améliorer l’attractivité de l’espace public des villes et établissements humains, mais aussi lutter efficacement et durablement contre les inondations surtout dans les zones prioritaires sur toute l’étendue du territoire national’’.

À cet effet, la politique du Gouvernement sera exécutée à travers plusieurs programmes et projets phares. Ce sont ‘’le Programme de construction de logements sociaux pour 3,2 milliards F Cfa ; le Projet de gestion intégrée et de l’Economie des déchets solides au Sénégal (Promoged) pour 5,3 milliards F Cfa ; le Programme «zéro bidonvilles» pour 2 milliards F Cfa ; le Programme national de lutte contre les encombrements pour un montant de 1,043 milliards F Cfa. Par ailleurs, un important programme de reforestation et de restauration des écosystèmes sera mis en œuvre avec, à terme, environ 50 000 emplois à générer’’, note-t-on dans la Loi de finances pour l’année 2020 dont le contenu a été rendu public par la Direction générale du Budget.

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...