26.5 C
Dakar
mercredi 5 octobre 2022

Campagne agricole 2021/Distribution de l’engrais : »Sur le 6.20.10 destiné à l’arachide, sur une commande de 25 OOO tonnes, nous avons eu à livrer aux environs de 13.000 tonnes. Pour le mil et le maïs nous avons livré une bonne partie… »,( Abdoulaye Gueye,ICS Mbao)

 

Les paysans peuvent pousser un ouf de soulagement. L’engrais sera suffisant et de bonne qualité contrairement à certaines informations qui ont installé l’inquiétude chez ces dernier. Cette annoncé a été faite par le Directeur Commercial de l’ICS, chargé de la production de l’engrais au Sénégal. « Nous sommes chargé de la fabrication de l’engrais dans toutes ses formules, utilisé au Sénégal. Nous avons pu montrer au comité National  chargé de la suivie de la campagne agricole qui est venu nous rendre visite, qu’aujourd’hui nous travaillons exclusivement pour la campagne agricole local, cela depuis le début du mois de juin dernier…..Sur le 6.20.10 destiné à l’arachide, sur une commande de 25 OOO tonnes, nous avons eu à livrer aux environs de 13.000 tonnes. Pour le mil et le maïs nous avons livré une bonne partie… », a fait savoir Abdoulaye Gueye. Des affirmations qui rassurent le comité accompagné par des techniciens et du directeur de cabinet du Ministère de L’Agriculture et de l’Equipement Rurale. Selon Alioune Dia le porte-parole du dit comité, gouverné c’est prévoir. C’est ce qui a été le cas encore cette année-ci. L’Etat du Sénégal n’est ni producteur, ni vendeur d’engrais. « Il sollicité les services de privé dont des opérateurs économiques comme on l’a toujours fait à l’accoutumée. Aujourd’hui on avait un souci, c’est la disponibilité du produit. On a un objectif,  c’est la priorisation de la demande Nationale. Les autorités des ICS nous ont rassurés dans la mesure où sur les 25000 tonnes commandées, les 13 000 ont été livrées et je crois qu’on est aujourd’hui en fin juillet. La cadence est accélérée car 90 000 peuvent être servis comme on l’a entendu aujourd’hui d’ici la fin du mois de juillet. Je crois qu’il n’y pas lieu de s’inquiéter » , a –t- il ajouté lors de cette visite qui a eu lieu ce 14 juillet aux ICS de Mbao.            

- Publicité -

Articles Similaires

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Mobile Money: M. Birane Ndour lance son application dénommée FLASH

Après avoir conçu et développé un écosystème constitué de plusieurs produits et services innovants et éprouvés dans différents domaines : Monnaie électronique,...