Classification 2020-2021 des pays en fonction de leur revenu : 5 économies africaines changent de catégorie

Cinq économies africaines ont changé de catégorie dans la nouvelle classification 2020-2021 des pays en fonction de leur revenu effectuée par la Banque mondiale. Il s’agit notamment de Maurice, du Bénin, de la Tanzanie, de l’Algérie et du Soudan.

La Banque mondiale a actualisé depuis le 1er juillet 2020, sa classification qui répartit les économies du monde en quatre groupes en fonction de leur revenu : faible revenu, revenu intermédiaire de la tranche inférieure, revenu intermédiaire de la tranche supérieure et revenu élevé.

Dans cette nouvelle répartition, cinq (5) pays africains changent désormais de catégorie. Il s’agit notamment de Maurice qui avec un revenu national par habitant (RNB) de 12 740 $, passe de statut d’économie à revenu intermédiaire supérieur à celui d’économie à revenu élevé.

Maurice rejoint les Seychelles dans la catégorie des économies à revenu élevé. Ce sont les deux seuls pays africains à occuper actuellement ce rang.

Le Bénin avec un RNB estimé à 1250 $ quitte désormais la catégorie des pays à faible revenu pour celle des économies à revenu intermédiaire inférieur. De même que la Tanzanie avec un RNB évalué à 1080 $. Selon la Banque mondiale, les révisions des comptes nationaux ont joué un rôle important dans l’actualisation à la hausse concernant le Bénin et la Tanzanie.

L’Algérie se voit pour sa part, rétrogradée du statut d’économie à revenu intermédiaire supérieur à la catégorie des pays à revenu intermédiaire inférieur. En cause, le RNB qui a baissé passant de 4060 $ l’année dernière à 3970 $ cette année.

Il en est de même pour le Soudan qui précédemment classé dans la catégorie des pays à revenu intermédiaire inférieur, se retrouve désormais au rang d’économie à faible revenu. De 1560 $ l’année précédente, son RNB a fortement chuté à 590 $ cette année. L’institution de Bretton Woods précise toutefois que pour le Soudan, la valeur du RNB sur la période 2009-2018 a été adaptée à la suite des révisions des taux de change.

Dans le monde, seulement dix économies changent de catégorie cette année. Ainsi, en plus de Maurice, du Bénin, de la Tanzanie, de l’Algérie et du Soudan, des économies comme l’Indonésie (intermédiaire supérieur), Nauru (élevé), le Népal (intermédiaire inférieur), la Roumanie (élevé) et le Sri Lanka (intermédiaire inférieur) se retrouvent dans une nouvelle catégorie.

La Banque mondiale rappelle cependant que cette classification effectuée se fonde sur le RNB de l’année précédente (2019 dans le cas présent). Par conséquent, les chiffres du RNB utilisés pour cette actualisation ne reflètent pas encore l’impact de la pandémie de COVID-19.