26.5 C
Dakar
jeudi 11 août 2022

Conseil des ministres décentralisés/ Dakar : 40 projets terminés, 59 en cours et 70 non encore entamés

Dans le cadre de réunions décentralisées du conseil des ministres dans les quatorze régions du pays le chef de l’Etat avait promis, lors de la rencontre consacrée à la région de Dakar tenue à Pikine le 20 juillet 2016 une enveloppe de 1800 milliards CFA pour le financement des projets d’envergure dans la capitale sur la période 2016-2018. Deux ans après, seuls 40 projets sont achevés, 59 en cours et 70 n’ont pas encore entamé.

- Publicité -

Tenue à Pikine le 20 juillet 2016, Dakar la dernière rencontre des conseils des ministres décentralisés ayant commencé le 7 juin 2012 à Saint-Louis avec le président de la république. Ainsi, le chef de l’Etat avait annoncé un programme d’investissement prioritaire pour la région de Dakar pour les années à venir, pour un budget de 1800 milliards FCFA destinés au financement des «  projets d’envergure » dans la capitale, plus précisément les départements de Rufisque et de Pikine. Quatre ans après, en dépit de ces engagement, les projets entamés dont certains déjà livrés, la majeur partie des engagements annoncés par l’Etat lors de cette dernière réunion du conseil des ministres décentralisés, à Dakar, sont encore à l’état de projet et ne sont pas pour le moment visibles sur le terrain. C’est le cas des projets de dépollution de la baie de Hann, de l’usine de dessalement de l’eau de mer aux Mamelles, de la réhabilitation des stades, de la construction de l’Université Amadou Makhtar Mbow, celui de la reconstruction aux normes du canal de Rufisque pour ne citer que ceux-là. Lors, de la campagne électorale pour les législatives de 2017, le régime en place avait annoncé en grande pompe ces projets, mais sont toujours rangés dans les tiroirs du gouvernement

Présidé le 28 novembre dernier, la quatrième édition de la conférence territoriale de la région, le gouverneur de Dakar Al Hassan Sall avait indiqué au sujet de l’Etat d’avancement de ces engagements gouvernementaux pour la capitale que, seuls 40 d’entre eux sont achevés, 59 sont en cours et 79 n’ont pas encore entamé. Ainsi, «  La commune de Rufisque ouest a également assuré que sa population rencontre beaucoup de difficultés du fait de l’arrêt des chantiers du projet promo villes qui sont arrêts de la commune » a déclaré le maire de la commune de Rufisque ouest Alioune Mar lors du conseil des ministres décentralisés.

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...