24.1 C
Dakar
lundi 5 décembre 2022

Conseils des ministres décentralisées/Kaolack: l’épicentre du poumon économique est à plus de 75% de réalisations

Malgré les lenteurs  observées  au niveau de quelques domaines  d’intervention ou collectivités, les engagements  sont respectés entre 75 et 80% dans la région de Kaolack.
C’est  du reste le résultat des études menées en direction du jaugeage de l’état d’exécution du programme  instruit dans le cadre du conseil des ministres délocalisés à Kaolack en juin 2012. Le port de Kaolack  qui est naturellement l’épicentre de tout développement économique social de la région  de Kaolack et le département de guinguinéo sont aujourd’hui  pris comme les seules entités  mises en rade par ce programme multisectoriel d’investissement. Toutefois il nous a été signalé que les investissements sont projetés des fois dans les secteurs productifs exclusifs aux départements de Kaolack et Nioro. Parfois dans d’autres projets non productifs mais qui reflètent une force capitale pour les populations locales ou le besoin de lutter contre certains impacts naturels nuisible à la vie comme les ravinements dans le département Nioro. Le conseil des ministres de Kaolack avait arrêté a l’époque une somme de 255 milliards de frs pour le financement de 50 projets  dans tous les secteurs d’intervention.
Sept années après près d’une centaine de milliards de frs ont été administré pour le financement de plus de 32 projets. Lors d’une tournée économique réaliser dans le département de Guiguinéo en Avril 2015, le président Macky Sall annonçait une contribution de82 milliards des partenaires techniques au développement pour le financement de ce programme qui envoisiné autour de la création d’une institution a vocation agricole et autre métiers lié, devenu aujourd’hui l’université du sine Saloum Elhadj Ibrahima Niasse de Kaolack (usein). Même ayant ouvert ses portes cette année –ci  ses étudiants sont présentement logés au lycée Franco – arabe de sing sing. Par ailleurs sur le reste des régions de Fatick et kafrine, aucun bâtiment n’a été  construit pour accueillir les futurs bacheliers.
En ce qui concerne le transport, le tronçon Fatick / Kaolack, la route de toute les contentieux et l’ensemble de ces axes routiers existant dans la région ont certes été réalisés mais loin de correspondre aux précédentes instructions données par le président Macky Sall. Car au sujet de la modernisation du système du transport terrestre, le président de la république avait à l’époque instruit son gouvernement à mettre en œuvre une stratégie opérationnelle assortie de programmes et plan d’actions cohérents réalisable dans u horizon temporel pour faire de Kaolack un pôle national et international d’éclatement ferroviaire, maritime et routier. Si à ce jour, une enveloppe de 12 milliards de frs a été dégagée pour le programme d’assainissement de la commune de Kaolack et l’on témoigne encore la présence de divers programmes tous investis dans ce programme spécifique, la question de la mobilisation du capital semencier connait des zones d’ombre.
- Publicité -

Articles Similaires

PowerChina parvient à un développement commun grâce à une intégration culturelle diversifiée avec les pays d’Afrique du Sud-Est

Power Construction Corporation of China (PowerChina), l'un des premiers lots d'entreprises chinoises à étendre leurs activités internationales en Afrique, a mis en œuvre...

Plusieurs listing CEX confirmés pour IMPT dès le 14 décembre – Il ne reste qu’une semaine pour investir dans cette crypto verte

Les investisseurs intéressés par les questions écologiques se sont massivement précipités pour acheter le token IMPT. En conséquence, plus de 13,5 millions de dollars ont...

Marchés publics 2021 : quota des entreprises étrangères, la Chine prend la part du lion

Dans son rapport 2021, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) révèle que durant la période considérée le montant total des marchés...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

PowerChina parvient à un développement commun grâce à une intégration culturelle diversifiée avec les pays d’Afrique du Sud-Est

Power Construction Corporation of China (PowerChina), l'un des premiers lots d'entreprises chinoises à étendre leurs activités internationales en Afrique, a mis en œuvre...

Plusieurs listing CEX confirmés pour IMPT dès le 14 décembre – Il ne reste qu’une semaine pour investir dans cette crypto verte

Les investisseurs intéressés par les questions écologiques se sont massivement précipités pour acheter le token IMPT. En conséquence, plus de 13,5 millions de dollars ont...

Marchés publics 2021 : quota des entreprises étrangères, la Chine prend la part du lion

Dans son rapport 2021, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) révèle que durant la période considérée le montant total des marchés...

Inclusion financière : Wave Digital Finance se déploie

Implanté au Sénégal depuis 2018, le groupe Wave a réussi à se positionner confortablement dans le marché du mobile Money sénégalais. La...

Commercialisation arachidière : le prix plancher vise « uniquement » à protéger les producteurs (opérateur)

Kaolack, 29 nov (APS) – Le prix plancher du kilogramme d'arachide pour cette campagne agricole vise "uniquement" à protéger les producteurs, a...