Coronavirus: le géant pétrolier Schlumberger s’apprête à supprimer 21 000 postes

La pandémie de Covid-19 a bouleversé la consommation de pétrole. Les annonces de mauvais résultats économiques trimestriels et semestriels dans le secteur se multiplient donc ces derniers jours. Dernier en date, Schlumberger, le géant des services pétroliers, prévoit même la suppression de 21 000 postes.

Cette suppression de postes par Schlumberger représente environ un quart des effectifs. On ne dispose pas de beaucoup plus de détails notamment sur le lieu des suppressions de postes dans cette entreprise pétrolière présente dans 120 pays.

Alors qu’au début du communiqué sur les résultats trimestriels, Olivier Le Peuch, le PDG, rend hommage aux employés, une note de bas de page, l’avant-dernière du communiqué, vient préciser le nombre de suppressions de postes : 21 000. Plus d’un milliard de dollars d’indemnité figurent en effet parmi les charges de l’entreprise.

Restructurations dès le printemps

Dès le printemps, Schlumberger avait annoncé des restructurations pour ménager sa trésorerie. La multinationale a accusé une chute de 28% de ses revenus sur un trimestre, et de -35% sur un an. Mais, sa réorganisation permettra à l’entreprise de supprimer de façon permanente 1,5 milliard de dollars de coûts structurels