30.1 C
Dakar
mardi 4 octobre 2022

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce la création d’un programme d’aide aux populations vulnérables de 649 millions $

 Depuis 2015, les autorités ivoiriennes ont initié un programme en vue d’améliorer les conditions de vie des ménages les plus pauvres. Un programme qui a commencé à être opérationnel en 2017. Après deux premières expériences réussies, le gouvernement veut étendre l’aide à plus de familles.

Le gouvernement ivoirien va investir plus de 649,4 millions de dollars dans un programme d’aide aux populations vulnérables. L’information émane du compte rendu du Conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 30 mars.

- Publicité -

Ce programme est dénommé « Programme multisectoriel d’appui au système national des filets sociaux (PAFS) », et s’étend sur la période 2022-2025. Il vient en renforcement du Système national des filets sociaux, opérationnel dans le pays depuis 2017. Son objectif est de « garantir une plus grande inclusion sociale des populations défavorisées et vulnérables ».

Dans sa première phase (2015-2020), le système national des filets sociaux a permis à 35 000 ménages de percevoir des allocations trimestrielles de 36 000 FCFA (près de 61 $). A partir de janvier 2019, ce nombre est passé à 50 000. Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme social 2019-2020, le gouvernement a décidé d’étendre les allocations à 75 000 nouveaux ménages en plus de 2000 autres qui avaient été pris en compte dans la phase pilote ; ce, jusqu’en 2024.

Jugeant les résultats de toutes ces initiatives satisfaisantes, les autorités ivoiriennes ont donc décidé d’étendre le programme, avec la mise en place du PAFS. Dans sa mise en œuvre, il renforcera les « mécanismes de ciblage des interventions d’inclusion sociale et la mutualisation des outils, la synergie et la pérennisation des programmes sociaux, y compris l’extension de leur couverture et le renforcement des mécanismes de réponses aux chocs qui touchent plusieurs individus ou ménages ». Il assurera en outre, « une plus grande synergie d’actions entre les acteurs intervenant dans la réponse aux problématiques sociales » et mettra en place « un écosystème efficient, afin de donner plus d’impacts aux différentes actions du gouvernement sur les populations bénéficiaires ».

Selon Koné Kipeya, coordonnateur du projet « Filets sociaux productifs », l’objectif du gouvernement, à travers ce nouveau programme est de couvrir au moins 300 000 ménages vulnérables, d’ici 2025. Au 10 janvier dernier, le nombre de personnes ayant été impactées par les filets sociaux s’élevait à 227 000.

Articles Similaires

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Mobile Money: M. Birane Ndour lance son application dénommée FLASH

Après avoir conçu et développé un écosystème constitué de plusieurs produits et services innovants et éprouvés dans différents domaines : Monnaie électronique,...

Feuille de route/Électricité horizon 2035 : La première année passée en revue

Le 24 octobre 2019, le gouvernement sénégalais validait la feuille de route de la stratégie électricité à l’horizon 2035. Ce projet ambitionne...