18.5 C
Dakar
vendredi 3 février 2023

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce la création d’un programme d’aide aux populations vulnérables de 649 millions $

 Depuis 2015, les autorités ivoiriennes ont initié un programme en vue d’améliorer les conditions de vie des ménages les plus pauvres. Un programme qui a commencé à être opérationnel en 2017. Après deux premières expériences réussies, le gouvernement veut étendre l’aide à plus de familles.

Le gouvernement ivoirien va investir plus de 649,4 millions de dollars dans un programme d’aide aux populations vulnérables. L’information émane du compte rendu du Conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 30 mars.

- Publicité -

Ce programme est dénommé « Programme multisectoriel d’appui au système national des filets sociaux (PAFS) », et s’étend sur la période 2022-2025. Il vient en renforcement du Système national des filets sociaux, opérationnel dans le pays depuis 2017. Son objectif est de « garantir une plus grande inclusion sociale des populations défavorisées et vulnérables ».

Dans sa première phase (2015-2020), le système national des filets sociaux a permis à 35 000 ménages de percevoir des allocations trimestrielles de 36 000 FCFA (près de 61 $). A partir de janvier 2019, ce nombre est passé à 50 000. Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme social 2019-2020, le gouvernement a décidé d’étendre les allocations à 75 000 nouveaux ménages en plus de 2000 autres qui avaient été pris en compte dans la phase pilote ; ce, jusqu’en 2024.

Jugeant les résultats de toutes ces initiatives satisfaisantes, les autorités ivoiriennes ont donc décidé d’étendre le programme, avec la mise en place du PAFS. Dans sa mise en œuvre, il renforcera les « mécanismes de ciblage des interventions d’inclusion sociale et la mutualisation des outils, la synergie et la pérennisation des programmes sociaux, y compris l’extension de leur couverture et le renforcement des mécanismes de réponses aux chocs qui touchent plusieurs individus ou ménages ». Il assurera en outre, « une plus grande synergie d’actions entre les acteurs intervenant dans la réponse aux problématiques sociales » et mettra en place « un écosystème efficient, afin de donner plus d’impacts aux différentes actions du gouvernement sur les populations bénéficiaires ».

Selon Koné Kipeya, coordonnateur du projet « Filets sociaux productifs », l’objectif du gouvernement, à travers ce nouveau programme est de couvrir au moins 300 000 ménages vulnérables, d’ici 2025. Au 10 janvier dernier, le nombre de personnes ayant été impactées par les filets sociaux s’élevait à 227 000.

Articles Similaires

Entrepreneuriat : Le secteur privé doté d’un fonds d’appui à l’investissement de 7 milliards FCfa

Oumar Cissé, coordonnateur de la Plateforme d’appui au secteur privé et à la valorisation de la Diaspora sénégalaise (PlASEPRI), a présidé ce...

Souveraineté alimentaire : Macky Sall invite à emprunter « le chemin de l’Afrique des solutions »

L'Afrique doit trouver des solutions à la situation de précarité alimentaire à laquelle elle se trouve confrontée, afin que le continent puisse...

Hausse des prix de l’énergie : Les pauvres vont payer la note

Le gouvernement du Sénégal, sous la pression du Fonds monétaire international, avait promis d’augmenter les prix du carburant et de l’électricité, sans...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Entrepreneuriat : Le secteur privé doté d’un fonds d’appui à l’investissement de 7 milliards FCfa

Oumar Cissé, coordonnateur de la Plateforme d’appui au secteur privé et à la valorisation de la Diaspora sénégalaise (PlASEPRI), a présidé ce...

Souveraineté alimentaire : Macky Sall invite à emprunter « le chemin de l’Afrique des solutions »

L'Afrique doit trouver des solutions à la situation de précarité alimentaire à laquelle elle se trouve confrontée, afin que le continent puisse...

Hausse des prix de l’énergie : Les pauvres vont payer la note

Le gouvernement du Sénégal, sous la pression du Fonds monétaire international, avait promis d’augmenter les prix du carburant et de l’électricité, sans...

Mise en place d’une co-régulation du secteur du Mobile Money : Coura Sène, DG de Wave pour la zone UEMOA, plaide pour une large...

Directrice générale de Wave Mobile Money pour la zone UEMOA, Coura Carine SENE est l'invitée exclusive de Ousmane GUEYE ce dimanche sur IRADIO. L’ingénieur en télécommunications,...

Le FMI annonce la diffusion immédiate d’environ 133 milliards de FCFA pour le Sénégal

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé la diffusion immédiate de près de 216 millions de dollars, environ 133 milliards de francs...