33.5 C
Dakar
samedi 28 janvier 2023

Des ONG appellent les gouvernements à travers le monde à interdire les importations russes de combustibles fossiles

L’invasion russe en Ukraine depuis le 24 février dernier, a déclenché une vague d’indignation partout dans le monde. L’opération militaire qui dure depuis 11 jours a déjà fait plusieurs centaines de morts et environ 1,5 million de déplacés de sources onusiennes.

Le vendredi 4 mars, des centaines de groupes de la société civile et d’ONG en Europe, ont, dans une lettre ouverte, exhorté les gouvernements du monde entier à rejeter et imposer un embargo sur toute importation de pétrole et de gaz provenant de Russie. Une mesure qui, selon eux, devrait affaiblir économiquement le pays qu’ils accusent de perpétrer des crimes de guerre sur le territoire de son voisin ukrainien.

- Publicité -

La lettre a été signée par le Conseil œcuménique des Eglises, 350 ONG dont Greenpeace et CAN International, une organisation qui regroupe en son sein plus de 1 500 ONG engagées pour le climat.

Par ailleurs, la mesure vise à couper l’Etat russe de sa principale source de recettes publiques. A eux seuls, le pétrole et le gaz représentent en effet 40% du budget de l’Etat fédéral. « Il est clair que cette machine de guerre a été financée et alimentée par les industries du charbon, du pétrole et du gaz qui sont à l’origine à la fois de l’invasion menaçant l’Ukraine et de la crise climatique menaçant l’avenir de l’humanité […]. Les sources de revenus de Poutine doivent être asséchées le plus rapidement possible », ont-ils mentionné dans la lettre.

Plus globalement, les organisations de protection du climat ont dit espérer que cette exhortation vienne renforcer la lutte contre le recours aux énergies fossiles en Europe, où le gaz russe représente 40% des importations totales de combustible.

« Nous vous demandons de travailler de toute urgence avec vos collègues européens pour mettre fin une fois pour toutes à cette dépendance aux combustibles fossiles […]. Nos pays ne doivent pas se contenter de remplacer les combustibles fossiles produits en Russie par du charbon, du pétrole et du gaz provenant d’autres pays. Il faut faire en sorte d’éviter les pires ravages du réchauffement climatique », a-t-on lu dans la lettre, qui s’adresse à d’autres grands importateurs de pétrole et de gaz russes, comme les Etats-Unis, le Canada, la Chine, l’Inde et le Japon.

Si les importations européennes de gaz russe sont en péril, avec cette crise, l’Etat transcontinental a récemment annoncé avoir conclu un accord qui prévoit le renforcement de son partenariat énergétique avec la Chine. Le deal prévoit notamment la construction d’un gazoduc qui transportera jusqu’à 50 milliards de mètres cubes de gaz par an vers la Chine.

Articles Similaires

Entrepreneuriat : Le secteur privé doté d’un fonds d’appui à l’investissement de 7 milliards FCfa

Oumar Cissé, coordonnateur de la Plateforme d’appui au secteur privé et à la valorisation de la Diaspora sénégalaise (PlASEPRI), a présidé ce...

Souveraineté alimentaire : Macky Sall invite à emprunter « le chemin de l’Afrique des solutions »

L'Afrique doit trouver des solutions à la situation de précarité alimentaire à laquelle elle se trouve confrontée, afin que le continent puisse...

Hausse des prix de l’énergie : Les pauvres vont payer la note

Le gouvernement du Sénégal, sous la pression du Fonds monétaire international, avait promis d’augmenter les prix du carburant et de l’électricité, sans...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Entrepreneuriat : Le secteur privé doté d’un fonds d’appui à l’investissement de 7 milliards FCfa

Oumar Cissé, coordonnateur de la Plateforme d’appui au secteur privé et à la valorisation de la Diaspora sénégalaise (PlASEPRI), a présidé ce...

Souveraineté alimentaire : Macky Sall invite à emprunter « le chemin de l’Afrique des solutions »

L'Afrique doit trouver des solutions à la situation de précarité alimentaire à laquelle elle se trouve confrontée, afin que le continent puisse...

Hausse des prix de l’énergie : Les pauvres vont payer la note

Le gouvernement du Sénégal, sous la pression du Fonds monétaire international, avait promis d’augmenter les prix du carburant et de l’électricité, sans...

Mise en place d’une co-régulation du secteur du Mobile Money : Coura Sène, DG de Wave pour la zone UEMOA, plaide pour une large...

Directrice générale de Wave Mobile Money pour la zone UEMOA, Coura Carine SENE est l'invitée exclusive de Ousmane GUEYE ce dimanche sur IRADIO. L’ingénieur en télécommunications,...

Le FMI annonce la diffusion immédiate d’environ 133 milliards de FCFA pour le Sénégal

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé la diffusion immédiate de près de 216 millions de dollars, environ 133 milliards de francs...