Econews :L’Italie s’ouvre à nouveau au tourisme européen

L’Italie rouvre ce 3 juin ses frontières aux touristes provenant de l’Union européenne mais aussi du Royaume-Uni, de l’Irlande du Nord, de la Suisse, de l’Islande, de la Norvège, de la principauté de Monaco et d’Andorre. Vingt-trois aéroports sont opérationnels dont ceux de Milan, Rome et Naples.

Sauver le secteur du tourisme qui représente environ 13% du PIB italien, c’est le mot d’ordre du gouvernement. Voilà pourquoi non seulement les frontières sont rouvertes, mais en plus, il n’y a plus de quarantaine imposée.

Sauf pour ceux qui, dans les 14 jours précédant leur arrivée en Italie, se sont rendus dans un pays comme les États-Unis ou le Brésil, par exemple, ne rentrant pas dans la liste établie par le ministère des Affaires étrangères. En outre, si l’on voyage en voiture et que l’on n’appartient pas à la même famille, seules deux personnes par véhicule seront admises.

Évidement il faudra se soumettre aux mesures sanitaires en vigueur, comme le port du masque dans les lieux clos et les transports publics. Il faudra aussi respecter les conditions fixées par chaque pays de provenance pour le retour.

Mais tout est prêt pour accueillir les vacanciers à bras ouverts. Les plages sont aménagées pour des bains de soleil en sécurité. Et la plupart des sites archéologiques et des musées peuvent être visités en toute sérénité.