Econews : Zahra Iyane Thiam finance les mutuelles de crédit et d’épargne à hauteur de 82,6 millions francs cfa pour redresser l’économie de la région.

Le ministre de la micro finance et de l’économie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam Diop, a alloué une enveloppe de 82 600 000 francs cfa dont 70 000 000 F CFA en fonds de crédit aux mutuelles d’épargne et de crédit et 12 600 000 F CFA, en subvention aux acteurs de l’économie sociale et solidaire de la région de Thiès. Un montant dégagé dans le cadre du Programme d’Appui sectoriel au profit des structures respectives qui sont destinées à financer le maintien et la relance des activités impactées par la Pandémie de la COVID19.

Face aux premiers bénéficiaires de ce programme d’appui sectoriel, le ministre de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire a rappelé l’importance de ces fonds. Qui est destiné, « d’une part à renforcer les ressources financières des mutuelles d’épargne et de crédit, implantés en milieu rural et péri-urbain, de façon à continuer à faire face convenablement aux besoins de financement des opérateurs économiques à la base. Et d’autre part, de renforcer la résilience des acteurs de l’économie sociale et solidaire dont les activités sont fortement impactées par la crise, à travers une ligne de subvention, permettant le maintien de leurs activités économiques et de préserver le tissu socioéconomique local », dira le ministre.

À Pout où elle a démarré sa tournée nationale ce vendredi 12 juin 2020, Zahra Iyane Thiam Diop informe que « le fonds de crédit est accordé aux SFD bénéficiaires avec un taux d’entrée nul (0%), d’un différé de remboursement de 9 mois. En contrepartie, le taux de sortie appliqué par le SFD ne peut excéder 3% y compris les frais de gestion et tout autre frais liés au crédit ».

Pour une mise à disposition des subventions aux acteurs de l’Economie sociale et solidaire dans des conditions de rapidité et de sécurité, une convention a été signée avec La Poste.

Lors de sa prise de parole, Abdoulaye Bibi Baldé a souligné l’importance de cette convention qui désormais lie sa direction au ministère de la micro finance et de l’économie sociale et solidaire.

Cependant, pour rassurer les bénéficiaires, M. Baldé soutient que sa direction va « assurer la sécurité et la fiabilité de ces transferts directs. Nous nous engageons à être souple et à prendre toutes les dispositions pour que ces transferts soient souples. La Poste en tant que délégataire de mission de service public est prête à accompagner cet élan de solidarité dans le cadre de la lutte contre la covid-19 ».

Les responsables de mutuelle de crédit et d’épargne de la région de Thiès, par ailleurs bénéficiaires du fonds du programme d’appui sectoriel, ont quant à eux, profité de l’occasion pour exposer leurs difficultés d’avant et pendant la pandémie à coronavirus à leur ministre tutelle. Ils ont aussi magnifié leur satisfecit par rapport aux financements qui leur sont alloués.