24.5 C
Dakar
vendredi 19 avril 2024

Economie : la banque mondiale, un nouveau cadre de partenariat pour la période 2020-2024

 

Selon la banque mondiale, ce nouveau cadre de partenariat ouvre la voie à une croissance économique plus durable dans le pays. En ce sens le conseil des administrateurs du groupe de la banque mondiale a examiné, ce 5 mars, le cadre de partenariat pays (cpf) avec le Sénégal pour les exercices 2020-2024 et exprimé son total soutien à l’engagement de l’institution visant à accompagner les réformes structurelles qui permettront au pays d’accéder, grâce à une transformation économique réussie, au statut d’économie émergente en 2035, informe un communiqué de la banque.

A travers ce mécanisme, la Bm entend « maintenir et approfondir » son appui à l’ambitieux programme de réformes des autorités sénégalaise. « Le conseil a pris acte de la volonté d’installer une croissance tirée par le secteur privé dans les secteurs de l’énergie et l’économie numérique et se félicite de l’engagement du cadre de partenariat pays à accélérer la réduction de la pauvreté et s’atteler aux inégalités via les investissements dans le capital humain, la création d’emplois et la transformation de l’économie », selon la communiqué. Cependant, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, Nathan Belete, estime que « le pays aborde la troisième décennie du 21e siècle avec des perspectives extrêmement prometteuses. Ainsi, cette nouvelle stratégie de partenariat va aider le pays à exploiter tous ses atouts pour surmonter des obstacles persistants et concrétiser les transformations qui lui permettront de parvenir au statut d’économie émergente en 2035 »

- Publicité -

De ce fait, le directeur régional de la société financière  internationale pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Aliou Maïga, indique qu’ils sont convaincus que le cadre de partenariat tirera pleinement partie de la stratégie de cette filiale de la banque mondiale chargé du secteur privé « qui anticipe un ambitieux programme de réformes en amont pour catalyser une hausse des investissements privés au Sénégal ».

Depuis 2014, l’économie sénégalaise progresse au rythme de plus de 6% par an. Les perspectives sont favorables et, à la faveur d’une hausse des investissements et des exportations, le rythme devrait rester alerte en 2020, soit autour de 6,8%, estime la banque mondiale. En maitrisant les fragilités budgétaires et en mettant en œuvre des réformes attractives pour les investisseurs privés, la croissance pourrait, selon la Bm, franchir la barre des 7% en 2021.

 

RépondreTransférer

Articles Similaires

SENEGAL-TRANSPORTS-LITIGE / Rénovation du parc des gros porteurs : une médiation du chef de l’État demandée dans un litige

Des responsables de la Coopérative nationale des entreprises de transport de marchandises (CNETM) ont souhaité, jeudi, une intervention de Macky Sall contre...

SENEGAL-TOURISME / Sédhiou : des acteurs déplorent des annulations en cascade de réservations

Les tensions politiques liées au report annoncé de l’élection présidentielle du 25 février ont entrainé une série d’annulations de réservations dans les...

SENEGAL-ECONOMIE-PERSPECTIVES / Les banques centrales invitées à ne pas perdre de vue leur mission principale, malgré leur intérêt pour le climat

Les banques centrales, malgré l’intérêt qu’elles doivent manifester pour l’impact du changement climatique, ne doivent pas perdre de vue leur mission principale...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
21,600AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

SENEGAL-TRANSPORTS-LITIGE / Rénovation du parc des gros porteurs : une médiation du chef de l’État demandée dans un litige

Des responsables de la Coopérative nationale des entreprises de transport de marchandises (CNETM) ont souhaité, jeudi, une intervention de Macky Sall contre...

SENEGAL-TOURISME / Sédhiou : des acteurs déplorent des annulations en cascade de réservations

Les tensions politiques liées au report annoncé de l’élection présidentielle du 25 février ont entrainé une série d’annulations de réservations dans les...

SENEGAL-ECONOMIE-PERSPECTIVES / Les banques centrales invitées à ne pas perdre de vue leur mission principale, malgré leur intérêt pour le climat

Les banques centrales, malgré l’intérêt qu’elles doivent manifester pour l’impact du changement climatique, ne doivent pas perdre de vue leur mission principale...

SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE / OHADA : les pays membres invités à s’acquitter de leurs arriérés de cotisations

Le Secrétaire permanent de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), Mayatta Ndiaye Mbaye, a invité mardi les pays...

Appui à la Diaspora : 100 projets bénéficient de 500 millions FCFA du FAISE

https://www.youtube.com/embed/OgUdfVRdtZw Le Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (Faise) a tiré, ce 22 janvier, un...