26.5 C
Dakar
jeudi 11 août 2022

ECONOMIE : « La création monétaire laissée aux entreprises privées est la plus haute trahison faite dans nos économies modernes », (Cheikh Oumar Diagne, économiste)

Econews-Abordant la question des perspectives monétaires et bancaires dans  le monde et leurs incidences  en Afrique mais aussi la problématique de la création monétaire et de la souveraineté des Etas africains sur le crédit, l’économiste Cheikh Oumar Diagne dénonce le pouvoir exorbitant des banques dans la marche du monde. Selon lui, les Etats ont perdu le monopole sur la création de la monnaie depuis que des entreprises privées se sont engouffrées dans le créneau des Système monétaires privés (Smp). « La création monétaire laissée aux entreprises privées est la plus haute trahison faite dans nos économies modernes. A l’origine,  les banques étaient totalement publiques. C’est le premier problème à régler par rapport aux reformes en vue », insiste-t-il. Et d’ajouter : « L’argent est un bien qui appartient à toute la communauté. Donc, on ne peut pas le laisser à l’appréciation des seules banques qui nous prennent en otage ». Preuve de l’hyper puissance des banques, M. Diagne fait remarquer que l’ensemble des crédits octroyés, en 2007, aux entreprises et ménages était de 97 000 milliards de dollars, soit 1,7 fois le Pib du monde. Dix ans plus tard, en 2017, le chiffre est monté à 169 000 milliards de dollars, soit 2,2 fois le Pib du monde.
  Par ailleurs, d’après Famara Ibrahima Cissé, Président de l’Association des clients et sociétaires des institutions financières (Acsif), le Sénégal contrairement autres pays du monde la banque ne finance pas l’économie réelle. « Le système est défaillant, il faut rétablir la confiance avec les usagers. Au Sénégal, en 2019, i y a eu 722 344 demandes de crédits auprès des banques et celles-ci en ont accordé que 296 555. Ce n’est pas normal », martèle-t-il.  M.  Cissé d’exhorter ainsi les institutions financières à jouer leur rôle, c’est –à dire corriger les disparités sociales en prêtant de l’argent aux populations. « Les banques ont un pouvoir exorbitant. Elles sont surliquides, mais rechignent à accompagner l’économie du pays », regrette-t-il.
- Publicité -

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...