test
29.1 C
Dakar
jeudi 25 juillet 2024

Economie : La croissance en Afrique monte de 3,5% à 4%

L’Afrique est encore loin de la Chine ou de l’Inde, mais elle poursuit sa progression. C’est l’un des messages de la Banque africaine de développement (BAD). Cette banque a présenté, vendredi 8 février, à Addis-Abeba, son rapport sur les perspectives économiques du continent pour 2019. De 3,5% en 2018, la croissance devrait monter à 4% cette année. L’Afrique de l’Est continue de mener la danse avec près de six points de progression du PIB, devant l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest, Centrale et, enfin, l’Afrique australe, pénalisée par les difficultés de l’Afrique du Sud. Du côté de la BAD on se veut plutôt positif.

Avec notre correspondant à Addis-Abeba, Vincent Dublange

- Publicité -

« L’Afrique est en marche », explique Gabriel Negatu, de la Banque africaine de développement (BAD). Sa collègue Hanan Morsy renchérit : « Le continent bénéficie d’une croissance plus importante que les autres marchés émergents et économies en développement. »

Grossissement de la dette

Et cette croissance, la BAD, la juge de meilleure « qualité ». Ses fruits sont davantage utilisés pour réinvestir et pour améliorer les exportations. Et cette amélioration de la situation économique globale a permis à beaucoup de pays de prendre de l’assurance, jusqu’à emprunter de l’argent sur les marchés financiers. Le point noir, c’est que la dette globale a donc grossi selon les experts : 34% du PIB africain il y a dix ans, 58% aujourd’hui.

Mais les différences sont importantes entre les Etats. Pour Hanan Morsy, « ce que l’on conclut est que, oui, il y a une vulnérabilité due à la dette, et c’est un motif d’inquiétude pour certains pays du continent. Mais globalement, il n’y a pas de risque qui mette en danger tout le système. »

La zone de libre-échange, un espoir

L’industrie demeure la principale pourvoyeuse d’emplois en Afrique et quand elle se met en marche, elle entraîne les autres secteurs (services et agriculture). Mais il reste un problème de taille des entreprises, selon Hana Morsy, « ce n’est pas qu’une question d’avoir surtout des petites entreprises, le souci est qu’elles ne grossissent pas. Elles ne deviennent pas des moyennes ou des grandes. »

La Banque africaine de développement place toutefois beaucoup d’espoirs dans l’entrée en vigueur attendue de la zone de libre-échange. Peut-être en juillet 2019.

Articles Similaires

Une solution PROMISE aux besoins de financement de nos PME avec la grâce de Dieu (par Ballé PREIRA)

Dr Abdou Diaw qui vient d'être porté à la tête du PROMISE (Programme de Développement de la Microfinance Islamique) est un excellent...

SENEGAL-AQUACULTURE / Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, selon le directeur général de l’ANA

Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, malgré les ‘’faibles moyens’’ dont elles disposent, a...

La Banque africaine de développement et le Service des douanes coréennes signent un aide-mémoire pour promouvoir la facilitation des échanges en Afrique

L'Afrique devrait bénéficier de technologies douanières améliorées pour stimuler le commerce intra-africain. La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) et le Service des...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
21,900AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Une solution PROMISE aux besoins de financement de nos PME avec la grâce de Dieu (par Ballé PREIRA)

Dr Abdou Diaw qui vient d'être porté à la tête du PROMISE (Programme de Développement de la Microfinance Islamique) est un excellent...

SENEGAL-AQUACULTURE / Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, selon le directeur général de l’ANA

Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, malgré les ‘’faibles moyens’’ dont elles disposent, a...

La Banque africaine de développement et le Service des douanes coréennes signent un aide-mémoire pour promouvoir la facilitation des échanges en Afrique

L'Afrique devrait bénéficier de technologies douanières améliorées pour stimuler le commerce intra-africain. La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) et le Service des...

Afreximbank remporte 8 récompenses lors des dîners de charité sur les Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) Finance Achievement Awards et les Project Finance Awards...

En reconnaissance de sa contribution de plus en plus importante à la croissance économique et au développement de l'Afrique, Afreximbank (www.Afreximbank.com) a...

SENEGAL-SOCIAL / Oulampane : du matériel agricole et des moulins pour les femmes

 La ministre de la Famille et des Solidarités, Maimouna Dièye, a offert du matériel agricole et des moulins aux femmes de l’arrondissement...