28.5 C
Dakar
mardi 4 octobre 2022

Économie : Les dégâts collatéraux de ce conflit Russie-Ukraine, selon Charles Gave, l’économiste des marchés financiers.

Lancée depuis près d’une dizaine de jours, le conflit Russie-Ukraine est en train d’impacter gravement l’économie mondiale. Cet impact qui tarde à se manifester dans le continent noir, est aujourd’hui en train de tirer les économies européennes et américaines vers les abysses. Et cette situation est étayée par les propos de Charles Gave, président de l’Institut des libertés et économistes des marchés financiers. 

Pour le spécialiste français, dans cette guerre engagée par le président Vladimir Poutine ce n’est pas que l’Ukraine qui va enregistrer des pertes. À ses yeux, les États-Unis d’Amérique (Usa) figurent au banquet des pays qui vont perdre de grosses opportunités. Cela se traduit, selon lui, par la perte de la place du dollar comme monnaie de réserve. 

À l’en croire, le rôle du dollar comme monnaie de réserve, cela est de l’histoire ancienne. ‘’C’est une perte de souveraineté inimaginable’’, a dit Charles Gave au micro de nos confrères de Sud Radio, un organe de presse français.  
Relativement au gel des avoirs russes, l’économiste français signale que cela ne saurait impacter l’économie de la Russie. Il en veut pour preuve qu’aujourd’hui, ‘’seul 50% de leurs réserves ont été gelés. Parce que la Russie a pas mal de réserves en Yuan, pas mal en Yen et à peu près, entre 25 à 30% en or’’

Une chose qui fait la force du pays de Vladimir Poutine est sa position de grand exportateur de matières premières. ‘’La Russie est un gros exportateur de matières premières, en partie l’énergie, le pétrole. Et donc, elle n’a qu’à facturer son pétrole à la Chine en Yuan. La Russie n’est pas obligée de passer par le dollar’’. Ce que M. Gaves perçoit, donc, comme ‘’une incitation formidable à tous ceux qui, dans le fond, n’ont pas envie de se retrouver sous le contrôle de la Cia (une des agences de renseignements les plus connues des Usa), à facturer dans une de ces deux monnaies (Yuan ou Yen) celle du pays qui exporte, soit celle du pays qui importe’’. Il trouve ces gels comme une aubaine qui semble pousser la Russie dans les bras de la Chine.

Ces faits qui avantagent la Russie face aux Usa et à l’Europe

‘’Je l’ai dit, il y a une semaine, c’est une erreur massive. Mais qu’il faut redresser rapidement. Si l’on sait que la Russie est un grand pays exportateur de matières premières, mais que le gros consommateur de matières premières c’est l’Europe. Il y a, à peu près de 40% de gaz et de pétrole russe. Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais le prix du charbon, dans les 10 derniers jours, a doublé. Sur les 12 derniers mois, il était multiplié par 5. Les russes sont en fait le 3epays producteur de charbon au plan mondial. Et puis ils sont aussi le 3e exportateur mondial de blé’’, a indiqué Charles Gave.
 À la question de savoir est-ce que l’Europe peut se passer entièrement, si la situation actuelle continue, du blé, du charbon et du pétrole russes, il s’est voulu catégorique. ‘’Jamais de la vie’’. Une réponse qu’il explique par le fait que la fermeture des robinets s’il était décrétée par la Russie, cela plongerait la population allemande dans l’obscurité totale. ‘’Si la Russie décide de fermer les robinets, l’Allemagne s’arrête complètement. Il y a le gaz américain, mais s’il arrive à y tirer l’équivalent de 1 000 000 (un million) de barils, ce sera le maximum. Cela suffira pendant quelques jours à l’Allemagne. Et puis c’est tout. Donc, on est dans une histoire de fou où le type qui est complètement dépendant se tire une balle dans le pied. Et c’est l’Europe qui est en train de se tirer une balle dans la tête quoi. Ah oui carrément’’, déclare-t-il en soulignant que ‘’l’économie, ce n’est que de l’énergie transformée. Si on vous coupe l’énergie, votre économie s’arrête’’.  
Craintes nourries d’un chômage monstrueux à Toulouse et du retour des révolutions en Afrique du Nord  
 Pour lui, il existe plus  d’effets collatéraux que les gens ne pensaient. À l’en croire, un ou deux exemples suffisent pour expliquer comment. ‘’Le plus grand propriétaire d’avions dans le monde est une société irlandaise qui achète des avions et qui les loue aux compagnies aériennes. Celle-ci a, à peu près, 550 avions en Russie. Maintenant, les Russes ne peuvent plus faire sortir leurs avions. Donc, ils ne payent plus. Et donc la société Irlandaise va tomber en faillite, oui !’’ Ce qui fait que l’Europe ‘’va se retrouver avec 550 avions qui ont été faits par Airbus. Et donc vous allez avoir un chômage monstrueux à Toulouse, avec ces centaines d’avions qui ne vont pas être sur le marché’’. Cela est le premier exemple. 

Le second est d’ordre alimentaire et porte sur le blé. À ce sujet, il n’exclut pas des conséquences qui vont se faire ressentir jusqu’en Afrique. ‘’Le prix du blé est en train de monter comme une fusée. Certes la Russie est un gros exportateur de blé, mais l’Ukraine aussi. Donc, la campagne de cet été ne va pas être terrible en Ukraine. C’est à peu près la moitié des exportateurs russes. Et donc le prix du blé monte et monte’’, prévient l’économiste français. 
Les effets de cette inflation n’épargneront pas le continent noir, plus particulièrement, ceux du nord dont le blé constitue l’aliment de base. Il convoque le passé, comme pour dire qu’à ‘’chaque fois que le prix du blé montait dans l’histoire, il y a eu des révolutions en Afrique du Nord. Ce, parce qu’il n’y avait plus rien à bouffer. On y mange du couscous, alors, cela se fait avec du blé’’. 

Cette situation qui met en rogne les Allemands
 Économiste des marchés financiers, il indique que la Russie est, dans ce conflit, la mieux favorisée à tout point de vue. ‘’Elle a, aujourd’hui, face à elle des concurrents qui ont des balances commerciales excédentaires. Elle a des réserves de change qui lui permettent d’importer pendant au moins 2 ans, tout ce dont elle a besoin, même si elle ne vend rien, à l’étranger. Elle n’a pas de dette intérieure. Elle n’a pas de dette extérieure. Elle s’est donc parfaitement bien préparée à cette guerre. Elle peut vivre en autarcie, pendant 2 ans alors que nous, on ne pourra vivre (dans ces conditions) pendant 2 mois. Donc, on est en train de courir partout et de crier ‘démocratie ! démocratie !’ sur nos chaises comme disait De Gaulle, mais je ne pense pas que les gens ont bien conscience du rapport des forces’’. 

En parlant de rapport de force, il a aussi évoqué quelques dégâts collatéraux qui pourraient amener de grandes entreprises françaises, comme Air France, Airbus, Bnp, Société générale, Crédit agricole etc… à mettre la clé sous le paillasson.

Occasion qu’il a mise à profit pour relever quelques faits qui font ‘’monter le prix du pétrole comme une fusée’’. Une montée rapide qui pourrait créer ‘’une récession partout du fait d’une hausse du prix du pétrole’’.

Pour couronner le tout, il estime que dans cette guerre, c’est l’Europe la grande perdante. ‘’Si le système financier européen implose, c’est en Europe. Parce que les Usa sont à peu près couverts. L’Asie est à peu près couverte. Donc c’est l’Europe qui se donne une balle dans le pied ou dans la tête. Et en ce moment-là, vous risquez d’avoir des problèmes considérables à l’intérieur de l’Europe parce que vous allez vous retrouver avec une inflation qui risque de filer comme une fusée. Et ensuite, cette inflation n’amuse pas les Allemands parce qu’en fait, c’est là où elle est la plus forte, en Europe aujourd’hui. Et on ne peut pas changer les taux. Et si on ne monte pas les taux, cela veut dire que l’inflation va continuer de plus belle’’.

- Publicité -

Articles Similaires

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Mobile Money: M. Birane Ndour lance son application dénommée FLASH

Après avoir conçu et développé un écosystème constitué de plusieurs produits et services innovants et éprouvés dans différents domaines : Monnaie électronique,...