26.1 C
Dakar
vendredi 9 décembre 2022

Exploitation pétrolière et gazière / L’état tend la main aux experts nationaux et de la diaspora

Le Ministre du pétrole et des énergies a rencontré, samedi, samedi, des experts sénégalais établis à l’étranger .Mouhamadou Makhtar Cissé se sont réjoui de la diversité des profils capables de participer à « l’effort de construction nationale »basé sur une approche inclusive.
Ingénieurs pétroliers, chefs de projets en hydrocarbures, ingénieurs en génie civils des mines…. Différents profils ont pris part ce samedi, à la concertation avec les experts sénégalais dans le domaine du pétrole et du gaz. La plupart d’entre eux travaillent, pour le moment, dans les pays étrangers, tels que la France, l’Arabie saoudite, le Qatar et le Gabon ou pour les institutions internationales comme la banque mondiale ou le fond monétaire international. Cette journée d’échange entre les acteurs d’un même secteur s’inscrit, selon le ministre du pétrole et des énergies, dans la logique du plan Sénégal émergent(Pse) qui place le capital humain au centre des politiques. Mouhamadou Makhtar Cissé a également vanté les mérites d’un retour «  a la mère patrie » dans un contexte d’exploitation du pétrole et du gaz. A l’en croire, les initiatives et actions liés à ce secteurs impliquent l’engagement de tous dans la mesure où «  les ressources naturelles appartiennent au peuple ainsi que leur retombés ». « c’est le pari qu’a fait le président de la république bien avant l’annonce des découvertes de pétrole et de gaz pour engager une politique de gestion inclusive, participative et transparente basée sur une vision à long terme » a-t-il déclaré.
Suivant cette logique d’ouverture, le ministre a insisté sur la nécessité de travailler avec l’expertise sénégalaise d’ici et d’ailleurs le ministre dit s’inscrire dans les dynamiques de mobiliser les ressources humaines, ou qu’elles se trouvent « afin de relever ensemble le défi de l’exploitation pétrole et du gaz dans la plus grande transparence et la sérénité, au bénéfice de nos populations et de notre économie ». Comptes tenu des perspectives, le directeur général de petrosen, Mamadou Faye est d’avis qu’il faut des experts compétente qui vont aider le ministère de tutelle, à suivre les projets et défendre les lourds investissements consentis .
Une diaspora «  brillante et contributrice »
Le secrétaire d’état aux sénégalais de l’extérieur, Moise Sarr , convaincu des espoirs légitimes suscités par les ressources naturelles , estimé qu’ils est fondamental de mobiliser la diaspora hautement qualifié ,à son avis ,son apport pourrait se faire en investissement dans ces secteurs productifs mais également par la mise à contribution de son expertise étant donné que le gouvernement ne peut se suffire de l’expertise locale. Dans cette période post découverte, M. Sarr a souligné que la diversification des profils s’impose pour, d’une part, « combler un gap » et de l’autre, « offrir une chance aux compétences sénégalaises ».
De son côté El hadj Manar Sall, directeur du segment Aval de petrosen, dernièrement érigée en holding, s’est glorifié d’une diaspora sénégalaise brillante, des fils du pays présents partout. D’après lui, étant présents dans la structure sénégalaise ou à l’étranger, ces derniers peuvent donner un coup de main par rapport à certains dossiers en fonction de leur expérience. Le directeur général de la société africaine de raffinage, serigne Mboup y voit, lui une force de proposition. Sur ce point, les experts ne sont pas faits prier. Du contenu local à la gestion des finances en passant par la question environnementales, ils ont fait des suggestions. L’ingénieur géologue Idrissa Bodian, évoquant la nécessité de bien surveiller les compagnies pétrolières, a posé le débat relatif à la mise sur pied d’un organisme indépendant de contrôle accompagné par un personnel qualifié Moussé Sow, son compatriote du monde de la finance a recommandés aux autorités aux de tenir une communication claire en disant aux sénégalais que le pays ne sera ni l’Arabie saoudite ni le Qatar en matière de réserve gazières et pétrolières ». Il a également jugé important d’accompagner le privé sénégalais et d’éviter de dire tout le temps qu’il n’est pas compétents. Selon lui il faut l’aider à se relever ».

- Publicité -

Articles Similaires

Les lauréats 2022 des Financial Afrik Awards

La cinquième édition des Financial Afrik Awards s’est tenue le 8 décembre à Lomé sous le thème de l’Afrique dans la...

Bâtir une passerelle vers l’avenir : la « journée portes ouvertes sur le cloud » des entreprises de Chine et d’Afrique du Sud s’est déroulée avec succès

Le 1er décembre, « passerelle vers l'avenir », une activité thématique de la « journée portes ouvertes sur le cloud » des entreprises de Chine et d'Afrique...

Recettes de l’état : La belle performance des Impôts et de la Douane

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a publié les repères statistiques de septembre 2022. L es recettes de...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les lauréats 2022 des Financial Afrik Awards

La cinquième édition des Financial Afrik Awards s’est tenue le 8 décembre à Lomé sous le thème de l’Afrique dans la...

Bâtir une passerelle vers l’avenir : la « journée portes ouvertes sur le cloud » des entreprises de Chine et d’Afrique du Sud s’est déroulée avec succès

Le 1er décembre, « passerelle vers l'avenir », une activité thématique de la « journée portes ouvertes sur le cloud » des entreprises de Chine et d'Afrique...

Recettes de l’état : La belle performance des Impôts et de la Douane

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a publié les repères statistiques de septembre 2022. L es recettes de...

Transferts d’argent de la Diaspora : le Sénégal quatrième destination en Afrique subsaharienne

En 2022, les transferts d’argent de la diaspora sénégalaise vers son pays sont estimés à 1676 milliards de francs CFA. Ce niveau...

Le service de propriété intellectuelle ouvre de nouvelles opportunitéscommerciales à des centaines d’entreprises européennes et marocaines

Au cours de l’année écoulée, le « service d’assistance aux PME en matière de propriété intellectuelle en Afrique » a aidé plus...