FINANCE ISLAMIQUE : Coris Bank International se veut une référence en la matière au Sénégal et en Afrique

Consciente du fait que les données sur la finance islamique sont très modestes comparées à celles de la finance classique, Coris Bank International, à travers sa Branche Coris Baraka, entend se positionner sur le marché du Sénégal et en Afrique comme une des banques de référence en matière de finance islamique. Ce, avec une offre de qualité, conforme aux règles de la conformité islamique et à l’éthique. L’objectif poursuivi par la banque étant d’ouvrir les portes de l’émergence à toutes les couches sociales du Sénégal, voire de l’Afrique toute entière.

«Nous voulons positionner Coris Bank International comme une banque islamique de référence. En fait, notre objectif est de faire une banque islamique propre qui n’est entachée d’aucune ambigüité », a soutenu Mme Soukeyna Niang Sakho Directrice Générale de Coris Bank International (CBI).

S’exprimant au cours d’un atelier d’échanges sur la finance islamique, la DG de CBI a souligné que l’objectif à court terme est de satisfaire les populations. « Avec le réseau qui sera développé au fur et à mesure, nous irons au-delà de la cible usuelle, vers les cibles défavorisées pour participer au maximum à l’inclusion financière», a soutenu Soukeyna Niang Sakho, DG CBIS. Qui signale par ailleurs que la finance islamique comme la finance classique, vise à accompagner les acteurs du développement, à financer leurs activités et à les aider à fructifier leurs épargnes. Et, Mme Sakho de rappeler que la Branche islamique de Coris Bank finance tous les secteurs à l’exception de ceux interdits par la morale et la Charia.

Cet atelier d’échanges a réuni les acteurs de la finance islamique, les membres du comité chariatique, des jurisconsultes, des spécialistes de l’Industrie islamique, oulémas et acteurs économiques étaient présents. Ce, pour assurer la vulgarisation de l’information, la promotion et la diffusion de l’offre bancaire islamique de Coris. Qui entend, à travers sa branche islamique appellée Coris Baraka, se positionner sur le marché du Sénégal comme une des banques de référence en matière de finance islamique avec une offre de qualité, conforme aux règles islamiques et à l’éthique.

Ouvrir toutes les portes de l’émergence à toutes les couches sociales du Sénégal, voire de l’Afrique toute entière, à travers la finance islamique, telle est la préoccupation majeure de Coris Bank International.

CORIS BARAKA lancé en  mai 2018 sur le marché

Le Groupe  bancaire panafricain Coris Bank International dispose d’une branche finance islamique Coris Baraka avec une agence qui lui est dédiée et située sur l’avenue Bourguiba.

Coris Baraka entend ainsi, mettre sur le marché des produits de qualité conformes aux attentes des populations intéressées par cette forme de financement et soucieux d’investir, d’épargner, de prêter ou d’emprunter de manière éthique et conforme à la morale de la Charia Islamique.

Son Responsable M. Amadou Bassène, a, à la suite d’une présentation, soulevé un réel engouement des populations dans l’ouverture des comptes de la finance islamique. Ce qui est une réelle satisfaction pour les responsables de Coris Baraka.

MME SOUKEYNA NIANG SAKHO, DG CORIS BANK INTERNATIONAL

« Le marché de la finance islamique au Sénégal est dynamique »

Au Sénégal, même si on note un intérêt de plus en plus croissant, la finance islamique reste au stade embryonnaire dans un pays où le secteur bancaire est en croissance. Mais Mme Soukeyna Niang Sakho, confiante, signale que le marché de la finance islamique est en développement. «Le marché de la finance islamique au Sénégal est encore embryonnaire si on le compare à celui de la finance conventionnelle. Mais, il est dynamique. Aujourd’hui, du fait du développement de l’activité, les autorités étatiques ont mis en place un cadre réglementaire en 2018 qui encourage le développement de la finance islamique», indique la DG de Coris Bank International Sénégal. Aussi, confie t-elle, souligne que : « les banques, les acteurs de la micro finance, les fonds financiers, le secteur de l’assurance, entre autres, s’intéressent de plus en plus à la finance islamique au Sénégal. «On note un développement des produits qui témoignent de l’intérêt que le marché accorde à la finance islamique. Les choses évoluent très vite, même si l’activité reste encore marginale comparée à l’activité de la finance conventionnelle ».

Coris Bank International offre déjà à sa clientèle particuliers, professionnels entreprises.., sur le marché local, sous régional et africaine une large gamme de produits et services de finance islamique tels que les comptes courants Wadia – les financements Mourabaha –Moudharaba et Ijara.

Coris Baraka constitue une palette d’offre islamique au Sénégal et renforce ainsi tous les efforts que l’Etat du Sénégal a déployé durant ces dernières années pour la promotion de la finance islamique, ceci  en  totale conformité  avec les règles et les normes définies en finance islamique.

DR ABDESSATTAR KHOUILDI, PRESIDENT DU COMITE DE CONFORMITE CHARIA BOARDDE CBI (Photo Khouildi)

« Coris Bank Baraka : une offre certifée conforme de banque islamique répondant aux principes chariatiques.

Le marché de la finance islamique a un bel avenir au Sénégal ».

Président du Conseil de Conformité Interne (ou Charia Board) de Coris Bank International, le Dr Abdessattar Khouildi a noté que le marché de la finance islamique a un bel avenir au Sénégal. En effet, souligne le Dr Khouldi « le Sénégal est un pays qui offre beaucoup de potentiel en ressources humaines, et en terme de finance islamique. Par conséquent la finance islamique peut y avoir réellement sa place».

Selon le président du Conseil de conformité Charia, ce secteur constitue une opportunité de financement pour l’économie, la relance de l’emploi et la lutte contre la pauvreté.

Le Dr Khouildi n’a pas manqué de relever les principes fondamentaux de la finance islamique qui sont : l’interdiction de l’intérêt et de l’usure (Riba). A cela s’ajoutent les comportements spéculatifs et excessivement incertains (Gharar et Maysir) ; la prohibition de certains secteurs économiques (alcool, jeu d’argent, drogue), le partage des profits ou des pertes, l’obligation d’adosser toute transaction financière à un actif tangible.

47 milliards de Francs Cfa injectés par l’Etat du Sénégal pour le secteur de la finance islamique

La Directrice Générale de Coris Bank International a magnifié l’intérêt que les autorités Sénégalaises accordent à la finance islamique. En effet, l’Etat du Sénégal a mis en place un projet d’un budget de 47 milliards de francs Cfa à injecter dans le secteur de la microfinance islamique.

Mme SAKHO salue aussi la contribution des autorités qui ont mis en place un cadre réglementaire depuis l’année dernière sur la finance islamique.

En définitive, « les perspectives de la finance islamique sont extrêmement intéressantes », soutient Mme Sakho

Servir et donner satisfaction à ses clients et partenaires, tel est l’engagement pris par Coris Bank International.