25.1 C
Dakar
samedi 10 décembre 2022

Fintech: des banques d’Etat égyptiennes lancent un fonds de 85 millions $ pour soutenir le secteur

En Egypte, le secteur des services financiers associés aux technologies franchit une nouvelle étape, avec le lancement de structures d’investissement soutenues par la Banque centrale.

Banque Misr, National Bank of Egypt et Banque du Caire, trois institutions financières égyptiennes à capitaux publics, ont annoncé le lancement du fonds NClude qui projette de mobiliser 85 millions $, et dont la création a été approuvée par la Banque centrale d’Egypte (CBE).

- Publicité -

L’entité sera gérée par la firme Global Ventures basée à Abu Dhabi. Elle est destinée à investir sur des fintech encore au stade de start-up, et qui opèrent au Moyen-Orient et en Afrique, a-t-on appris d’un communiqué officiel.

« Cette étape est une mise en œuvre des directives du président Abdel Fattah al-Sissi visant à soutenir les jeunes innovateurs dans le secteur des fintech, ainsi que la stratégie fintech & Innovation de la CBE qui vise à créer un environnement favorable à ce secteur et à adopter des solutions de technologies financières plus innovantes capables de fournir plus facilement des services bancaires et financiers à tous les segments de la société et à moindre coût », a fait savoir Tarek Amer (photo), gouverneur de la Banque centrale d’Egypte.

Le fonds a déjà reçu plusieurs engagements dont 30 millions $ de la part de National Bank of Egypt et 25 millions $ de Banque du Caire. E-finance Investment Group Holding, une firme qui a pour partenaires stratégiques les trois banques qui ont créé NClude, s’est engagé à contribuer à hauteur de 10 millions $. Toutefois, 33% de cet engagement sera disponible immédiatement, et le reste progressivement sur les 4 prochaines années.

Le portefeuille de NClude compte déjà 4 entreprises, dont la plus récente, Lucky, une fintech égyptienne qui offre divers services de facilitation à la finance, a reçu un engagement de 25 millions $. Le fonds prévoit d’être complètement investi, d’ici les 5 prochaines années, avec une durée moyenne de 10 ans dans chaque investissement.

Articles Similaires

Les lauréats 2022 des Financial Afrik Awards

La cinquième édition des Financial Afrik Awards s’est tenue le 8 décembre à Lomé sous le thème de l’Afrique dans la...

Bâtir une passerelle vers l’avenir : la « journée portes ouvertes sur le cloud » des entreprises de Chine et d’Afrique du Sud s’est déroulée avec succès

Le 1er décembre, « passerelle vers l'avenir », une activité thématique de la « journée portes ouvertes sur le cloud » des entreprises de Chine et d'Afrique...

Recettes de l’état : La belle performance des Impôts et de la Douane

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a publié les repères statistiques de septembre 2022. L es recettes de...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les lauréats 2022 des Financial Afrik Awards

La cinquième édition des Financial Afrik Awards s’est tenue le 8 décembre à Lomé sous le thème de l’Afrique dans la...

Bâtir une passerelle vers l’avenir : la « journée portes ouvertes sur le cloud » des entreprises de Chine et d’Afrique du Sud s’est déroulée avec succès

Le 1er décembre, « passerelle vers l'avenir », une activité thématique de la « journée portes ouvertes sur le cloud » des entreprises de Chine et d'Afrique...

Recettes de l’état : La belle performance des Impôts et de la Douane

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a publié les repères statistiques de septembre 2022. L es recettes de...

Transferts d’argent de la Diaspora : le Sénégal quatrième destination en Afrique subsaharienne

En 2022, les transferts d’argent de la diaspora sénégalaise vers son pays sont estimés à 1676 milliards de francs CFA. Ce niveau...

Le service de propriété intellectuelle ouvre de nouvelles opportunitéscommerciales à des centaines d’entreprises européennes et marocaines

Au cours de l’année écoulée, le « service d’assistance aux PME en matière de propriété intellectuelle en Afrique » a aidé plus...