Accueil Actualités Fonction publique : Quelle place pour les primes et indemnités ?

Fonction publique : Quelle place pour les primes et indemnités ?

0
204

Selon l’étude sur le système rémunération dans l’administration, les primes et indemnités ont connu une hausse considérable de 90% en trois(3) ans c’est à dire30% en 2004,20% 2005 et 40% en 2006.

Par conséquent c’est cette situation qui a entrainé l’explosion de la masse salariale. Les primes et indemnités connaissent une croissance dans la masse salariale. Cette hausse régulière de ces primes et indemnités impacte sur la gestion budgétaire de ces accessoires de soldes. C’est ce que révèle l’étude sur le système de rémunération au sein de l’administration. En effet, les indemnités de logement ont été établies différemment : les corps militaires obtiennent les taux les plus élevés. Les enseignants quant à eux ont eu une augmentation de plus de 70% en quatre ans même si leurs syndicats continuent de revendiquer malgré les efforts consentis dans ce sens. Rappelons qu’il a été créé l’indemnité de responsabilité particulière(Irp) accordée à partir de 2004 à certains corps de l’ administration( ingénieurs, informaticiens, statisticiens, médecins sortant de l’école nationale d’administration (Ena), personnel du chiffre, planificateurs, économistes .Cette dernière a été étendue aux agents du cadastres en 2006. Pour les médecins, l’IRP a été transformée à la longue  en indemnité médicale.

Dans une perspective d’équité et de cohésion sociale les corps laissés en rade, ont pu recevoir en 2006 une allocation forfaitaire de soixante-dix mille(70000) franc CFA pour les agents de la hiérarchie A et de trente-cinq mille(35000) franc CFA  pour ceux de la hiérarchie B. La hiérarchie C D et E ont bénéficié d’une augmentation de salaire de quinze mille (15000) franc CFA.

Il y’a eu des indemnités nouvelles qui ont été octroyées à différents corps de l’administration. Aujourd’hui, le poids des primes et indemnités dans la masse salariale représentent un taux non négligeable de33.44%  en 2004 pour l’ensemble des corps. Les avantages en nature par contre (logements véhicules carburant  personnel de maison habillement uniformes) qui sont destinés à certains agents occupants des postes de hautes responsabilités ou à contrainte professionnelle élevée représentent plus de 8 milliards de franc CFA pour les seuls dix(10) premiers mois de l’année 2015. Ces derniers sont payés aveuglette c’est-à-dire le non-respect de la réglementation en vigueur concernant le plafonnement du nombre d’heures et des montants.