23.1 C
Dakar
jeudi 22 février 2024

Forum d’affaires Sénégal-Côte d’Ivoire : L’APIX dévoile les nombreuses opportunités du pays au secteur privé ivoirien

La Côte d’Ivoire est le pays invité d’honneur pour l’édition 2023 de la Foire Internationale de Dakar (FIDAK). En marge de cette 31ème édition, qui a ouvert ses portes le 7 décembre et qui se poursuivra jusqu’au 31, un forum d’affaires Sénégal – Côte d’Ivoire s’est tenu ce vendredi 15 décembre 2023, à Dakar, au Sénégal. Co-organisé par l’Agence Nationale de Promotion de l’Investissement et des Grands Travaux (APIX-S.A) et le Conseil National du Patronat du Sénégal (CNP), en partenariat avec la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et le Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), cet important événement est une initiative qui résulte d’une collaboration étroite entre le Ministère du Commerce, de la Consommation et des Petites et Moyennes Entreprises du Sénégal et le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME de la Côte d’Ivoire. La cérémonie d’ouverture des travaux a été co-présidée par le ministre Abdou Karim Fofana et son homologue ivoirien Souleymane Diarrassouba, en présence du Directeur général de APIX-S.A, Dr Abdoulaye Abdoulaye Baldé, de la Directrice générale du CEPICI, Mme Solange Amichia, ainsi que le Président du Conseil national du patronat (CNP) du Sénégal, M. Baidy Agne, et du Président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), M. Ahmed Cissé.

Une progression des investissements directs étrangers et un environnement d’affaires favorable

Au cours de la rencontre, qui a noté des échanges de haut niveau sur les opportunités d’investissements dans les deux pays, ainsi que des témoignages de succes stories, le Dg de l’APIX-S.A est revenu sur les nombreuses opportunités d’affaires qu’offre le pays de la Téranga. En effet, dans sa présentation, Dr Abdoulaye Baldé a révélé que, d’après le rapport sur l’investissement dans le monde 2022 de la CNUCED, les Investissements directs étrangers (IDE) au Sénégal ont connu une progression en 2021, atteignant 2,58 milliards USD, comparé à 1,85 milliard USD en 2020, soit une augmentation de 21%. Et en parallèle, une croissance de 27% a été observée dans le nombre de projets totalement nouveaux annoncés.

Par rapport à l’environnement des affaires, Dr Baldé a renseigné que le Sénégal occupe de bonnes positions au niveau de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). En effet, il est classé 1er au niveau de l’UEMOA et 3ème au niveau de la CEDEAO, où la Côte d’Ivoire occupe la première place au niveau de la CEDEAO et troisième au niveau de l’UEMOA. Des résultats obtenus grâce à plusieurs réformes, notamment le conseil présidentiel d’investissement dont le but est de lever les obstacles aux investissements. Selon Global Peace Index (GPI), le Sénégal est le 6ème pays le plus pacifique d’Afrique et le 54ème au monde. Il est également la 3ème économie la plus innovante d’Afrique subsaharienne.

« Le Sénégal a beaucoup de potentialités où tous les secteurs sont à explorer et ouverts au commerce »

Selon le Dg de l’APIX-S.A, en s’installant au Sénégal, on s’installe aussi dans le marché de l’UEMOA et de la CEDEAO mais surtout dans la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). « Le Sénégal aujourd’hui a beaucoup de potentialités où tous les secteurs sont à explorer et ouverts au commerce », a-t-il soutenu. A ce titre, Dr Abdoulaye Baldé a invité le secteur privé ivoirien à venir s’installer dans la zone de Diass (Thiès). Ici, l’APIX est en train de développer une zone économique spéciale d’une superficie de 718 hectares, rattachée directement à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD). Il a également proposé la création d’une structure entre le secteur privé ivoirien et le secteur privé sénégalais de manière à avoir beaucoup plus de liens.

De 2018 à 2022, le volume des échanges entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal a augmenté de 66%

Le ministre du Commerce, de la Consommation et des Petites et Moyennes Entreprises du Sénégal, pour sa part, a fait savoir que, de 2018 à 2022, le volume des échanges entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal a augmenté de 66%, et porte sur plus de 50 produits. Ce volume est certes à un niveau satisfaisant mais, la conviction de Abdou Karim Fofana est que les deux pays peuvent faire mieux, afin d’atteindre des standards jamais égalés dans le commerce intra-africain et sous-régional plus particulièrement.

Sous ce rapport, l’autorité étatique a souligné la nécessité d’œuvrer pour le renforcement de la compétitivité des économies des deux pays, en s’inspirant notamment des dynamiques positives de coopération en cours dans le monde.

Un PIB cumulé estimé à plus de 55% du PIB de l’UEMOA en 2022

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME de la Côte d’Ivoire, dans son allocution, a souligné que le poids démographique du Sénégal et de la Côte d’Ivoire est estimé à plus de 32% de la population de l’UEMOA. Et selon les statistiques de la Banque mondiale, leur avancée technologique et le dynamisme de leurs économies avec un PIB cumulé représentant plus de 55% du PIB de l’UEMOA en 2022, ces deux pays s’imposent désormais comme des acteurs importants dans le cadre des échanges sous-régionaux avec plus de 60% des échanges de l’espace communautaire.

En matière d’investissement, Souleymane Dirrassouba a soutenu que d’importants efforts ont été déployés par les gouvernements de Côte d’Ivoire et du Sénégal. Des investissements qui, pour lui, sont orientés dans le domaine des infrastructures pour améliorer la compétitivité de leurs économies.

Selon l’autorité ivoirienne, ce forum d’affaires entre les deux pays, plus qu’une opportunité, représente une « nécessité d’encourager et de développer » les relations de coopération économique et commerciale entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal, qui affichent une valeur d’échanges bilatéraux de l’ordre de 228 milliards de francs Cfa en 2022.

Toutefois, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME de la Côte d’Ivoire estime que ces chiffres sont nettement en deçà des potentialités des deux pays. D’où la nécessité de renforcer davantage les relations économiques et commerciales.

L’institutionnalisation du forum, proposée

Pour finir, Souleymane Diarrassouba a émis le souhait de poursuivre cette belle initiative afin que ce business forum Sénégal-Côte d’Ivoire puisse être désormais une institution.

La rencontre a également enregistré la présence de plusieurs chefs d’entreprises ivoiriennes et sénégalaises, de partenaires, entre autres.
(Seneweb)

- Publicité -

Articles Similaires

SENEGAL-ECONOMIE-PERSPECTIVES / Les banques centrales invitées à ne pas perdre de vue leur mission principale, malgré leur intérêt pour le climat

Les banques centrales, malgré l’intérêt qu’elles doivent manifester pour l’impact du changement climatique, ne doivent pas perdre de vue leur mission principale...

SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE / OHADA : les pays membres invités à s’acquitter de leurs arriérés de cotisations

Le Secrétaire permanent de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), Mayatta Ndiaye Mbaye, a invité mardi les pays...

Appui à la Diaspora : 100 projets bénéficient de 500 millions FCFA du FAISE

https://www.youtube.com/embed/OgUdfVRdtZw Le Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (Faise) a tiré, ce 22 janvier, un...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
21,500AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

SENEGAL-ECONOMIE-PERSPECTIVES / Les banques centrales invitées à ne pas perdre de vue leur mission principale, malgré leur intérêt pour le climat

Les banques centrales, malgré l’intérêt qu’elles doivent manifester pour l’impact du changement climatique, ne doivent pas perdre de vue leur mission principale...

SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE / OHADA : les pays membres invités à s’acquitter de leurs arriérés de cotisations

Le Secrétaire permanent de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), Mayatta Ndiaye Mbaye, a invité mardi les pays...

Appui à la Diaspora : 100 projets bénéficient de 500 millions FCFA du FAISE

https://www.youtube.com/embed/OgUdfVRdtZw Le Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (Faise) a tiré, ce 22 janvier, un...

FIKA 2024 : Le PROVALE-CV dévoile ses nombreux avantages aux jeunes de Kaolack, face à l’émigration clandestine

« L’entrepreneuriat agricole, la clé pour le développement de l’emploi des jeunes et solution à l’émigration : expérience du Provale ». Tel...

SENEGAL-TRANSPORTS-INNOVATION / Le Trésor public lance une plateforme de paiement digital des amendes forfaitaires

La direction générale de la comptabilité publique et du Trésor (DGCPT) a annoncé avoir procédé, jeudi, à Dakar, au lancement officiel d’une...