31.1 C
Dakar
jeudi 29 septembre 2022

Gabon : premier investissement industriel pour la Zone d’investissement spéciale d’Ikolo

La ZIS a accueilli son premier investisseur hier à la faveur d’un accord signé au siège d’Olam Gabon entre l’Etat gabonais, l’aménageur Gabon Special Economic Zone (GSEZ) et le groupe indien Greenply Middle East, actionnaire majoritaire de Greenply Gabon.

Le Gabon a lancé, ce 28 juillet, les activités de la Zone d’investissement spécial (ZIS) d’Ikolo, à Lambaréné dans la province du Moyen-Ogooué. Selon Le Nouveau Gabon, les parties étaient représentées par Ghislain Mboma, DG de l’Agence nationale de promotion des Investissements du Gabon (ANPIGabon), Igor Nyambie Simard, DG de GSEZ Airport et d’Arise Integrated Industrial Platforms (IIP) & Infrastructure Services (IS) et Sudeep Jain, administrateur DG de Greenply Middle East.

- Publicité -

L’usine de l’investisseur indien dans la zone d’Ikolo prévoit de « transformer chaque mois environ 6 000 à 8 000 m3 d’Okoumé en feuilles de placage pour l’exportation vers l’Europe et d’autres marchés. Combiné à la production de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, l’investisseur prévoit d’exporter 17 000 m3 par mois, ce qui le positionnerait comme le plus grand exportateur de feuilles de placage au monde ».

Pour atteindre cet objectif, la société Greenply compte employer 150 à 200 personnes avant la fin de l’année, et 300 à 400 Gabonais travailleront sur le site d’ici la fin de l’année 2022. Présent depuis 2016 dans la ZES de Nkok, Greenply Gabon avait déjà exprimé à Carmen Ndaot, ministre de la Promotion des investissements sa volonté de réinvestir dans la nouvelle zone économique en octobre dernier. Ce qui est désormais le cas.

L’opérationnalisation de la ZIS d’Ikolo créée suite au décret N°00157 du 17 juin 2021 est présentée comme la matérialisation de la vision du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, de faire du Gabon une terre d’industrialisation et de transformation locale. Ce pôle industriel constitue l’un des grands défis du Plan d’accélération de Transformation (PAT) mis en place pour renouer avec la croissance économique sur la période 2021-2023.

Articles Similaires

RAPPORT SUR LA SITUATION ECONOMIQUE AU SÉNÉGAL ( Allocution de M. Luc Lecuit, adjoint au Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour...

Mesdames et Messieurs les représentants des ministères et agences du Sénégal, Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique,...

Rapport de la Banque mondiale sur la situation économique au Sénégal (La politique budgétaire devrait rester expansionniste en 2022)

En 2021, l’économie sénégalaise a bénéficié de la reprise de la croissance mondiale, notamment avec le rebond de la demande de ses...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

RAPPORT SUR LA SITUATION ECONOMIQUE AU SÉNÉGAL ( Allocution de M. Luc Lecuit, adjoint au Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour...

Mesdames et Messieurs les représentants des ministères et agences du Sénégal, Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique,...

Rapport de la Banque mondiale sur la situation économique au Sénégal (La politique budgétaire devrait rester expansionniste en 2022)

En 2021, l’économie sénégalaise a bénéficié de la reprise de la croissance mondiale, notamment avec le rebond de la demande de ses...

Soja américain durable : les certificats du U.S. Soy Sustainability Assurance Protocol (SSAP) des États-Unis sont maintenant transférables

Les clients internationaux du soja américain dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement sont maintenant en mesure de mieux démontrer leur engagement envers...

Microsoft renforce son partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD)

Le partenariat vise à apporter un soutien technique et financier aux jeunes entrepreneurs au sein du continent africain Microsoft...