23.5 C
Dakar
mercredi 22 mars 2023

GAZ: De grand exportateur , l’Algérie risque de devenir un importateur net en 2030

L’Algérie risque de devenir un importateur net de gaz dans les 10 prochaines années, car sa demande domestique ne cesse de grimper, ce qui pourrait, à terme, éroder les exportations. La consommation domestique augmente ainsi plus vite que la production. Cette remarque a été faite par Mustapha Hanafi, responsable du pôle hydrocarbures au ministère de l’Energie.

Le gaz naturel étant le principal produit d’exportation du pays d’Afrique du Nord, les recettes publiques devraient être affectées par la situation, car la consommation interne d’hydrocarbures et d’électricité est couverte par des subventions publiques. En cas d’importation, les dépenses en devises pourraient être colossales.

- Publicité -

En juin dernier, les problèmes persistants de déficit et de dettes de la Société nationale de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) ont conduit les autorités à envisager un projet de loi portant baisse drastique des subventions publiques. Le texte en préparation prévoit d’indexer les prix de vente du pétrole, du gaz, du GPL et de l’électricité aux coûts de production. A cela, s’ajouteront des taxes prévues pour le raffinage et le transport du pétrole brut.

Pour Hanafi, les choses s’annoncent complexes pour l’Algérie, car pour l’importation de gaz, le pays n’est pas doté de plateformes adaptées. La plupart des structures sont en effet conçues pour l’exportation.

Articles Similaires

UNE CRISE FINANCIÈRE INTERNATIONALE SEMBLE INÉVITABLE

Après la crise sanitaire et dans un contexte de tensions inflationnistes préoccupantes, faut -il craindre une crise financière mondiale ?

TOUBA – Mme le ministre Victorine Ndeye salue la posture des femmes de Touba qui ont remboursé intégralement un crédit d’1 milliard de frs

Touba, à travers l’Association Communautaire de Crédit, d’Entraide et de Solidarité, a abrité un forum pour l’autonomisation des femmes sous la présence...

La FIARA, c’est aussi pour le plaisir des yeux

Dans un chapiteau dressé à côté de celui destiné aux stands des institutions, le roucoulement des pigeons et la beauté des animaux...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,700AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

UNE CRISE FINANCIÈRE INTERNATIONALE SEMBLE INÉVITABLE

Après la crise sanitaire et dans un contexte de tensions inflationnistes préoccupantes, faut -il craindre une crise financière mondiale ?

TOUBA – Mme le ministre Victorine Ndeye salue la posture des femmes de Touba qui ont remboursé intégralement un crédit d’1 milliard de frs

Touba, à travers l’Association Communautaire de Crédit, d’Entraide et de Solidarité, a abrité un forum pour l’autonomisation des femmes sous la présence...

La FIARA, c’est aussi pour le plaisir des yeux

Dans un chapiteau dressé à côté de celui destiné aux stands des institutions, le roucoulement des pigeons et la beauté des animaux...

La maîtrise de l’eau est la condition sine qua non pour une mise en valeur du foncier permettant le développement de l’agriculture sénégalaise

La maîtrise de l’eau est la condition sine qua non pour une mise en valeur du foncier permettant le développement de l’agriculture...

Huawei lance quatre solutions d’énergie électrique pour stimuler la transition énergétique mondiale

À l'occasion du salon Mobile World Congress (MWC 2023) de cette année, Huawei a tenu son sommet sur l'énergie électrique intitulé « Trouver les...