31.1 C
Dakar
jeudi 29 septembre 2022

https://www.agenceecofin.com/images/news/2206-89387-ghana-le-conseil-du-cacao-a-emis-2-milliards-de-titres-demprunts-aupres-des-banques-locales_M.jpg

Face a une production qui a dépassé les prévisions au Ghana, le régulateur s’est engagé à acheter plus de production. Pour cela, il sollicite les institutions financières locales et leur permet de réaliser une activité supplémentaire.

Le Conseil ghanéen du cacao (Cocobod) a sollicité les banques locales pour 11,78 milliards de cedis (environ 2 milliards $) entre janvier et mai 2021, constate-t-on du rapport des activités des émissions de titres d’emprunts, publié par le dépositaire central du Ghana. Cela représente 60% du total des émissions effectuées en 2020 par cette institution qui régule le secteur du cacao dans ce pays.

- Publicité -

C’est surtout un montant record des emprunts émis par le Cocobod sur le marché local des capitaux, selon des données historiques consultées par l’Agence Ecofin. Par cette intense demande pour les crédits, le Conseil permet ainsi aux banques de générer de l’activité. Il est en effet le deuxième emprunteur du Ghana sur le marché obligataire, en dehors de l’Etat centrale.

Le rôle de cette entité est d’acheter la production des planteurs de cacao au Ghana et pour cela, elle emprunte régulièrement sur le marché international et sur son marché local pour régler ses factures. Avant octobre 2020 qui marque le début de la saison cacaoyère 2020/2021, elle a mobilisé 1,3 milliard $ sur le marché international des capitaux. Mais ses prévisions de récolte chez les planteurs ont été dépassées, lui imposant de mobiliser des ressources additionnelles.

Pour les banques qui ont participé à l’opération, le risque est assez modéré. Les emprunts qui consistent en l’émission de bons du Trésor sont remboursés assez rapidement limitant l’exposition à des facteurs de crise cyclique. Cette année, même si le prix sur les achats futurs du cacao a baissé, il reste encore supérieur de 5,6% à ce qu’il était en 2020.

Rappelons que pour la période de 12 mois s’achevant le 31 mars 2021, les 7 banques cotées sur la Bourse du Ghana et dont l’Agence Ecofin a pu compiler les performances ont réalisé un produit net bancaire équivalent à 1,14 milliard $. Sur la même période, leur bénéfice net cumulé a atteint 389,15 millions $.

La compétition sur les titres d’emprunts du Cocobod et de l’Etat ghanéen fait baisser les niveaux des taux d’intérêt. Une situation positive pour les emprunteurs, mais une source de réduction de gains pour les établissements financiers.

Articles Similaires

RAPPORT SUR LA SITUATION ECONOMIQUE AU SÉNÉGAL ( Allocution de M. Luc Lecuit, adjoint au Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour...

Mesdames et Messieurs les représentants des ministères et agences du Sénégal, Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique,...

Rapport de la Banque mondiale sur la situation économique au Sénégal (La politique budgétaire devrait rester expansionniste en 2022)

En 2021, l’économie sénégalaise a bénéficié de la reprise de la croissance mondiale, notamment avec le rebond de la demande de ses...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

RAPPORT SUR LA SITUATION ECONOMIQUE AU SÉNÉGAL ( Allocution de M. Luc Lecuit, adjoint au Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour...

Mesdames et Messieurs les représentants des ministères et agences du Sénégal, Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique,...

Rapport de la Banque mondiale sur la situation économique au Sénégal (La politique budgétaire devrait rester expansionniste en 2022)

En 2021, l’économie sénégalaise a bénéficié de la reprise de la croissance mondiale, notamment avec le rebond de la demande de ses...

Soja américain durable : les certificats du U.S. Soy Sustainability Assurance Protocol (SSAP) des États-Unis sont maintenant transférables

Les clients internationaux du soja américain dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement sont maintenant en mesure de mieux démontrer leur engagement envers...

Microsoft renforce son partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD)

Le partenariat vise à apporter un soutien technique et financier aux jeunes entrepreneurs au sein du continent africain Microsoft...