27.5 C
Dakar
vendredi 7 octobre 2022

Israël accuse l’Iran de l’attaque meurtrière d’un pétrolier au large d’Oman

L’attaque d’un pétrolier en mer d’Oman a fait deux morts au sein de l’équipage, a annoncé ce vendredi 30 juillet son armateur Zodiac Maritime, société basée à Londres, filiale de Zdiac Group, dont le propriétaire est l’Israélien Eyal Ofer. L’État hébreu accuse son ennemi juré, l’Iran, d’être à l’origine de l’incident.PUBLICITÉ

- Publicité -

« L’Iran sème la violence et la destruction dans tous les coins de la région », a dénoncé un responsable du gouvernement israélien dans un communiqué, ajoutant que, « voulant cibler Israël », Téhéran s’était « incriminé en tuant des civils étrangers ».

« L’Iran n’est pas seulement le problème d’Israël, c’est un problème mondial, et son comportement met en danger la liberté de navigation et de commercer dans le monde », a-t-il ajouté. Des experts en sécurité ont aussi évoqué l’hypothèse d’une origine iranienne dans cette attaque, qui a eu lieu dans une zone stratégique où des bateaux israéliens ont déjà été visés.

Plus tôt vendredi, Zodiac Maritime, société internationale dont le siège est situé à Londres, avait annoncé sur Twitter « la mort de deux membres de l’équipage : un ressortissant roumain et un ressortissant britannique » lors d’un incident à bord du M/T Mercer Street.

Celui-ci navigue désormais « sous contrôle de son équipage vers un lieu sûr, avec une escorte navale américaine », a ajouté plus tard la firme qui appartient à l’homme d’affaires et milliardaire israélien Eyal Ofer.

Aux États-Unis, allié d’Israël et ennemi de l’Iran, l’administration de Joe Biden est restée prudente. « Nous surveillons la situation de près », s’est contentée de dire une porte-parole du département d’État, Jalina Porter. « Nous coopérons avec nos partenaires étrangers pour établir les faits », a-t-elle ajouté.

Une attaque dans la mer d’Oman

Selon le site des opérations maritimes UKMTO, un organisme de lutte contre la piraterie qui dépend de la marine britannique, l’attaque a été signalée jeudi 29 juillet à 18h TU, alors qu’elle était en cours, à environ 152 miles nautiques (280 kilomètres) des côtes d’Oman.

Le ressortissant britannique décédé dans l’attaque travaillait pour la société de sécurité Ambrey, qui a confirmé via son porte-parole la mort « tragique » de son employé dans un « incident de sécurité ».

Un porte-parole du ministère britannique de la Défense a indiqué que ses quartiers généraux dans la région menaient actuellement des investigations. « Au moment de l’incident, le navire se trouvait dans le nord de l’océan Indien » et naviguait sans cargaison de Dar es Salaam en Tanzanie à Fujaïrah, ville côtière des Émirats Arabes unis, selon l’armateur, qui exploite ce navire japonais.

La mer d’Oman est située entre l’Iran et Oman, à la sortie du stratégique détroit d’Ormuz par lequel transite une grande partie du pétrole mondial et où opère une coalition dirigée par les États-Unis.

La navigation dans la zone était la cible de fréquents actes de piraterie il y a une décennie, mais les incidents ont nettement diminué ces dernières années après l’intensification des patrouilles menées par les forces maritimes de plusieurs pays.

Articles Similaires

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,200AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...