26.5 C
Dakar
mercredi 5 octobre 2022

La Chine autorise provisoirement la réouverture de mines de charbon

La Chine n’en a pas fini avec sa dépendance au charbon. Face au dérèglement climatique et à la crainte de pénurie d’électricité, le pays vient d’autoriser la réouverture de mines de charbon dans l’Ouest et le Nord. Une autorisation provisoire d’un an au moment où le pays voit bondir sa demande d’électricité.PUBLICITÉ

- Publicité -

On ne prête même plus attention au ronronnement des climatiseurs, ces centaines de millions de verrues accrochées aux façades des immeubles dans les mégalopoles chinoises qui pourtant tournent à plein avec la météo contrariée cet été. Il y a près de trois semaines, après avoir libéré 10 millions de tonnes de charbon des réserves nationales, le planificateur d’État chinois a ordonné aux centrales électriques d’augmenter leurs stocks de charbon.

Pékin ne veut pas revivre les pénuries de 2020. Sauf qu’on y est presque. Le 15 juillet dernier, la consommation quotidienne de charbon a atteint 2,2 millions de tonnes dans les principales centrales de huit provinces de la côte orientale ; un record historique à la hausse, alors qu’à l’inverse les réserves dans les centrales électriques sont au plus bas.

Flambée de la consommation énergétique 

D’où ce feu vert au redémarrage de 15 mines de charbon notamment au Xinjiang et en Mongolie Intérieure : 38 mines avaient déjà repris le travail une semaine plus tôt. Cette autorisation est provisoire, mais avec le dérèglement climatique et notamment les intempéries qui ont frappé le centre pays récemment, la consommation énergétique flambe. Si le défi majeur reste de chauffer le nord de la Chine en hiver, il faut désormais la refroidir l’été, avec des hausses de température enregistrées aux quatre coins du pays.

Voilà qui ne va pas dans le sens de la longue marche décarbonée de la deuxième économie du monde, le gouvernement chinois ayant promis de parvenir à la neutralité carbone en 2060. Premier émetteur de gaz à effet de serre, la Chine a également lancé en juillet son premier marché carbone fixant des plafonds de pollution aux entreprises, le principe du pollueur payeur, mais avec un droit à polluer au prix bas.

Articles Similaires

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Mobile Money: M. Birane Ndour lance son application dénommée FLASH

Après avoir conçu et développé un écosystème constitué de plusieurs produits et services innovants et éprouvés dans différents domaines : Monnaie électronique,...