26.5 C
Dakar
mercredi 5 octobre 2022

La Malienne Seynabou Dieng primée à l’international pour ses produits aux saveurs locales

Après avoir constaté que les vendeurs de denrées alimentaires sont contraints de jeter leurs invendus, faute de moyens de conservation, Seynabou Dieng a eu l’idée de transformer ces denrées en produits industriels. Son entreprise Maya, vient d’être récompensée par le prix Cartier Women’s Initiative.

Maya, entreprise évoluant dans l’industrie agroalimentaire au Mali, s’est spécialisée dans la transformation de denrées agricoles fraîches. Sa gamme propose des solutions de cuisson rapide de sauces et marinades, des jus de fruits sauvages et des épices. Toutes les recettes de Maya sont exemptes d’additifs chimiques, et ont pour objectif d’offrir aux classes moyennes africaines des produits ayant la même qualité que ceux importés, mais aux goûts plus proches des préférences locales.

- Publicité -

https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fweb.facebook.com%2Flafranceaumali%2Fphotos%2Fa.1056313007723979%2F2573693469319251%2F%3Ftype%3D3&show_text=true&width=500

C’est après avoir passé 10 ans à l’étranger pour ses études supérieures, que Seynabou Dieng (photo), la fondatrice, rentre au Mali en 2015 pour travailler dans une ONG et apporter sa contribution au développement du pays. Pour l’aider à la cuisine, elle engage Maya, une jeune fille venue travailler à la capitale pour subvenir aux besoins de sa famille.

En faisant les courses, elles constatent que les vendeuses de produits frais sont contraintes de jeter leurs invendus, faute de moyen de conservation. Elles décident dès lors d’acheter ces invendus pour les sécher et les utiliser dans des marinades ou des sauces. En 2017, Seynabou Dieng lance Maya, avec pour but de préparer des produits agroalimentaires de qualité avec les matières premières agricoles locales.

Au Mali, comme dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne, l’industrie agroalimentaire est dominée par les produits importés. Depuis quelques années toutefois, les marques locales commencent à inverser cette tendance qui profite plus aux importateurs qu’aux producteurs locaux. En plus de promouvoir la production locale, l’initiative de Seynabou Dieng permet à de nombreux commerçants d’écouler leur excès de denrées périssables, et aux personnes occupées de gagner du temps en cuisine.

Articles Similaires

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Mobile Money: M. Birane Ndour lance son application dénommée FLASH

Après avoir conçu et développé un écosystème constitué de plusieurs produits et services innovants et éprouvés dans différents domaines : Monnaie électronique,...