25.1 C
Dakar
lundi 5 décembre 2022

La pensée économique de Kay Kavus (1020-1084)

Kay Kavus est l’avant dernier souverain de la dynastie des Zivarides de Perse. Dans le « Kabusnama », livre de préceptes pour la gestion des biens plus que d’économie politique, il s’intéresse à l’acquisition et à l’utilisation de la richesse :
« Si ta richesse devait s’élever de façon substantielle, fais en bon usage et, de plus, contrôle-la avec discernement ; une petite quantité utilisée avec circonspection vaut plus qu’une grande quantité consommée de façon extravagante ». (KAY KAVUS, Kabusnama, Miroir des Princes, traduction française par A. Querry, Paris, 1951).
Faut-il entrevoir dans cette citation la notion d’utilité marginale décroissante ? C’est, du reste, l’avis de H. Hosseini (Surcroît d’utilité qui résulte de l’acquisition d’une unité supplémentaire d’un bien). Ramon Verrier, quant à lui, y voit plutôt une condamnation sans équivoque du gaspillage.
L’originalité de Kay Kavus réside, par ailleurs, dans sa relative indifférence aux inégalités.
S’il reconnaît que la richesse est inégalement répartie entre les hommes, il ne paraît pas s’en émouvoir outre mesure. Mais il convient de rappeler ici que Kay Kavus était roi…
Dans la pensée économique islamique, si les VIIIème et IXème siècles ont porté leur attention sur l’enrichissement de la société, les deux siècles suivants se sont donc davantage intéressés à la gestion de cet enrichissement.
Néanmoins, ces analyses restent encore trop proches de l’économie domestique, à l’image du « Kabusnama » de Kay Kavus.

- Publicité -

Articles Similaires

PowerChina parvient à un développement commun grâce à une intégration culturelle diversifiée avec les pays d’Afrique du Sud-Est

Power Construction Corporation of China (PowerChina), l'un des premiers lots d'entreprises chinoises à étendre leurs activités internationales en Afrique, a mis en œuvre...

Plusieurs listing CEX confirmés pour IMPT dès le 14 décembre – Il ne reste qu’une semaine pour investir dans cette crypto verte

Les investisseurs intéressés par les questions écologiques se sont massivement précipités pour acheter le token IMPT. En conséquence, plus de 13,5 millions de dollars ont...

Marchés publics 2021 : quota des entreprises étrangères, la Chine prend la part du lion

Dans son rapport 2021, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) révèle que durant la période considérée le montant total des marchés...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

PowerChina parvient à un développement commun grâce à une intégration culturelle diversifiée avec les pays d’Afrique du Sud-Est

Power Construction Corporation of China (PowerChina), l'un des premiers lots d'entreprises chinoises à étendre leurs activités internationales en Afrique, a mis en œuvre...

Plusieurs listing CEX confirmés pour IMPT dès le 14 décembre – Il ne reste qu’une semaine pour investir dans cette crypto verte

Les investisseurs intéressés par les questions écologiques se sont massivement précipités pour acheter le token IMPT. En conséquence, plus de 13,5 millions de dollars ont...

Marchés publics 2021 : quota des entreprises étrangères, la Chine prend la part du lion

Dans son rapport 2021, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) révèle que durant la période considérée le montant total des marchés...

Inclusion financière : Wave Digital Finance se déploie

Implanté au Sénégal depuis 2018, le groupe Wave a réussi à se positionner confortablement dans le marché du mobile Money sénégalais. La...

Commercialisation arachidière : le prix plancher vise « uniquement » à protéger les producteurs (opérateur)

Kaolack, 29 nov (APS) – Le prix plancher du kilogramme d'arachide pour cette campagne agricole vise "uniquement" à protéger les producteurs, a...