27.5 C
Dakar
vendredi 7 octobre 2022

L’Afrique reste un relais de croissance pour le groupe Dangote Cement

Dangote Cement a réduit ses pertes en Afrique sur le premier semestre 2021. La région continue de soutenir les performances du groupe, mais le Nigéria demeure un marché clé pour le groupe cimentier le plus présent sur le continent.

Sur les 6 premiers mois de 2021, l’Afrique a constitué un relais de croissance pour le groupe Dangote Cement fondé et présidé par le milliardaire nigérian Aliko Dangote, peut-on lire dans une communication financière reçue par l’Agence Ecofin. Les volumes vendus dans la région par la multinationale (ciments et clinker) ont atteint 5,4 millions de tonnes. Ils sont en hausse de 15,5% comparé à ceux de la même période en 2020.

- Publicité -

Ainsi, le chiffre d’affaires dans la région a progressé de 37% pour atteindre 198,5 milliards de nairas (482,5 millions $). Le bénéfice avant impôts et amortissements (EBITDA) des activités africaines a atteint 47,1 milliards de nairas, en hausse de 50%.

Dangote Cement est par ailleurs parvenu à réduire ses pertes sur le continent à seulement 28 milliards de nairas, contre une perte de 52,3 milliards de nairas sur la période en 2020.

Toutefois le marché nigérian demeure encore le principal pôle des activités du groupe. L’EBITDA du Nigeria représente 15 fois celui des activités panafricaines. De même, le bénéfice net au Nigeria a connu une augmentation de 36,7 milliards de nairas tandis que les pertes sur les activités panafricaines ont été réduites de 24,7 milliards de nairas.

Selon le groupe cimentier, le Cameroun, le Sénégal et l’Ethiopie ont tiré les marges, tandis que le Congo Brazzaville et la Tanzanie ont tiré les volumes de ventes.

Plus globalement, Dangote Cement a réalisé un chiffre d’affaires de 690,8 milliards de nairas. Son bénéfice net global a été de 191,6 milliards de nairas en hausse de 52% comparé à celui de la même période en 2020. Cette performance est réalisée malgré une hausse constatée sur différents postes de dépenses. C’est le cas des charges administratives (+4,7 milliards de nairas), des charges de distribution (+10 milliards de nairas environ), des charges financières (+10,5 milliards de nairas) et enfin des charges fiscales (+52,9 milliards de nairas).

Articles Similaires

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,200AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...