30.1 C
Dakar
mercredi 10 août 2022

L’Allemagne va imposer des amendes aux entreprises qui bafouent les droits humains à l’étranger

C’était il y a dix ans : les Nations unies adoptaient des principes directeurs sur le respect par les entreprises des droits de l’homme. La France et les Pays-Bas ont depuis mis en place des lois appliquant ces règles. L’Allemagne suit aujourd’hui avec un projet présenté ce mercredi et qui va plus loin.

Le texte est le fruit d’un laborieux compromis entre le minisde l’Économie, qui voulait protéger les entreprises d’obligations trop strictes, et  ses homologues des Affaires sociales et du Développement qui souhaitaient aller plus loin.

- Publicité -

Les entreprises les plus modestes, ces PME si nombreuses et performantes, ne seront ainsi pas concernées par le projet de loi. Il s’appliquera dans celles qui comptent plus de 3 000 salariés dans deux ans et pour toutes qui emploient plus de 1000 personnes à partir de 2024.

Ces entreprises devront veiller à ce que leurs filiales et leurs sous-traitants à l’étranger respectent les droits humains. Des amendes allant de 100 000 à 800 000 Euros sont prévues. Les entreprises sanctionnées pourront être exclues d’appels d’offres publics pendant une période allant jusqu’à trois ans.

Mais si les sociétés devront s’efforcer de respecter ces règles, une obligation n’existe pas pour autant et leur responsabilité civile pourra être difficilement engagée ce que les milieux économiques rejetaient.

Les milieux économiques critiquent le texte. Des ONG parlent d’un accord a minima et demande au Parlement d’amender le projet de loi dans leur sens.

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...