27.5 C
Dakar
vendredi 7 octobre 2022

LANCEMENT DU PROJET DE PROMOTION DE LA GESTION INTEGREE ET DE L’ECONOMIE DES DECHETS SOLIDES AU SENEGAL (PROMOGED)

Allocution de Monsieur NATHAN BELETE

Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal

- Publicité -

Au nom de l’Agence Française de Développement, de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement, de la Banque Européenne d’Investissement et de la Banque mondiale

Excellence Monsieur le Président de la République

…Mesdames, Messieurs,

Excellence Monsieur le Président, dans quelques instants vous aller procéder au lancement du Projet pour la promotion de la gestion intégrée et de l’économie des déchets solides au Sénégal, le PROMOGED. Avec mes collègues de l’Agence Française de Développement, de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement et de la Banque Européenne d’Investissement au nom de qui je parle, nous sommes heureux de constater que ce projet est en droite ligne avec les conclusions du Conseil présidentiel sur le financement de l’emploi des jeunes auquel nous avions participé il y deux mois. En effet, l’un des objectifs les plus ambitieux du PROMOGED de créer un cadre favorable pour plus de 1 800 personnes qui vivent et travaillent sur la décharge soient dans les conditions les plus décentes et les plus dignes pour continuer à gagner leur vie.

Sur le plan individuel, toute personne a l’expérience des effets néfastes des déchets sur sa santé ou son cadre de vie. Au niveau du pays, en termes de pertes économiques, une mauvaise gestion des déchets, notamment à travers un taux de collecte insuffisant et l’absence de méthodes d’élimination saines et respectueuses de l’environnement et de la santé publique, entraînerait une perte de plus d’un pour cent du PIB. C’est pourquoi l’objectif du projet du Gouvernement que nous lançons ce jour est de renforcer la gouvernance du secteur des déchets solides et améliorer la gestion dans les régions bénéficiaires que sont Dakar, Thiès, Saint Louis, Matam et les trois régions de la Casamance.

Pour atteindre cet objectif, vos partenaires que sont l’Agence française de développement, l’Agence espagnole de Coopération internationale pour le Développement, la Banque européenne d’investissement et la Banque mondiale vont assurer le financement du PROMOGED à hauteur de 280 millions de dollars. Il faut ajouter à ce financement une importante contribution du budget national du Sénégal.

Ainsi, en six ans, c’est au total près de 350 millions de dollars, soit 190 milliards de Francs CFA, qui seront investis pour donner accès à des services améliorés de gestion des déchets solides à environ 6 millions de Sénégalais et Sénégalaises, et renforcer les capacités d’au moins 90 municipalités.

Le PROMOGED accompagnera par ailleurs le Gouvernement du Sénégal dans l’amélioration du cadre institutionnel et réglementaire, le renforcement des capacités institutionnelles pour une amélioration effective de la gestion des déchets solides. Etant donné que cette composante est essentielle pour le succès du projet et la pérennité des infrastructures qui seront financées, l’AFD, la Coopération espagnole, la BEI et la Banque mondiale sont enthousiastes de travailler main dans la main avec le Gouvernement sur ces sujets.

Je voudrais ajouter à ces importants objectifs la construction d’une centaine de centres de collecte de recyclage et de valorisation des déchets. Cependant, anticipant sur les orientations du dernier Conseil présidentiel sur l’emploi des jeunes, le PROMOGED va aussi améliorer la mobilisation du secteur privé dans le secteur des déchets solides pour améliorer le niveau et la qualité des services et, surtout, pour y créer des emplois verts, décents et durables pour la jeunesse sénégalaise.

Le PROMOGED permettra ainsi d’augmenter notablement le volume des déchets solides recyclés à travers des infrastructures répondant aux normes internationales et de réduire, de façon significative le volume important de déchets jetés dans les rues ou déversés dans la mer.

L’une des activités phares du PROMOGED sera la réhabilitation progressive de la décharge de Mbeubeus pour répondre aux préoccupations des populations environnantes et des activités d’appui aux récupérateurs et personnes vulnérables travaillant sur cette décharge à travers un plan de restauration de leurs moyens de subsistance.

Permettez-moi de féliciter les autorités gouvernementales qui ont fortement contribué à la préparation de ce projet, en particulier le Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’hygiène publique, le Ministère de l’Environnement et du Développent durable, le Ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires et surtout l’Unité de Coordination de la Gestion des déchets solides (UCG) ainsi que toute l’administration, les collectivités locales, l’Association des récupérateurs et les ONG qui s’engagent pour la bonne gestion des déchets et la représentation des bénéficiaires et des personnes vulnérables.

Je voudrais conclure en partageant avec vous ma conviction que la gestion intégrée et l’économie des déchets solides sera une contribution importante dans l’effort de relance de l’économie et l’amélioration du cadre de vie. Pour la mise en œuvre de cet important projet, je vous réaffirme, à vous Monsieur le Président et aux populations sénégalaises, l’engagement à vos côtés de l’AFD, de l’A.E.C.I. D, de la B.E.I et de la Banque mondiale.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Articles Similaires

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,200AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...