Le Fmi approuve un instrument triennal de coordination des politiques pour le Sénégal

Econews- C’est une bonne nouvelle pour le Sénégal. Et le gouvernement va s’en glorifier. Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (Fmi),réuni le 10 janvier 2020, a approuvé un nouvel instrument triennal de coordination des politiques(Pci) pour le Sénégal. Dans le communiqué du Fmi, <<le programme qui sera soutenu par le nouveau Pci est pleinement aligné sur la deuxième phase du Plan Sénégal émergent (Pse) des autorités et s’articule autour de trois piliers principaux que sont : la réalisation d’une croissance élevée, durable et inclusive ; la consolidation de la stabilité macroéconomique par une politique budgétaire prudente, notamment en augmentant l’efficacité des recettes et des dépenses, et une saine gestion de la dette ; et une gestion du secteur pétrolier et gazier de manière durable et transparente>>. Si le Fmi a approuvé l’instrument c’est parce que, justifie Tao Zhang, Directeur général adjoint et président par intérim , <<les performances économiques du Sénégal au cours de la première phase du Pse ont été solides. La croissance a été robuste, portée par des conditions extérieures favorables et d’importants investissements publics, dans le contexte d’une amélioration de l’environnement des affaires. Bien que la dette publique ait augmenté et que le déficit du compte courant se soit creusé, les perspectives restent favorables, à condition que les autorités poursuivent leur stratégie de réforme globale et les mesure visant à consolider la stabilité macroéconomique>>.
PAF