31.1 C
Dakar
jeudi 29 septembre 2022

Le ghanéen mPharma pénètre le marché ougandais en acquérant la majorité des parts de Vine Pharmacy

 Un an après la levée de 17 millions $ auprès d’un groupe d’investisseurs étrangers, mPharma poursuit son expansion sur le continent africain. L’entreprise a acquis des parts du défunt capital-investisseur Abraaj Group au sein d’une chaîne de pharmacies ougandaise.

mPharma s’est implanté en Ouganda, son plus récent marché d’exploitation en Afrique, après le rachat d’une part majoritaire de 55 % au capital de la chaîne de pharmacies Vine Pharmacy.

- Publicité -

« L’Ouganda est un marché passionnant. Il a peut-être cinq ans de retard sur le Kenya, mais nous pensons qu’il est mûr pour l’innovation », a indiqué Gregory Rockson, cofondateur de mPharma pour justifier l’expansion de l’entreprise pharmaceutique ghanéenne dans ce marché.

Dans le cadre de cette opération, le groupe a racheté les parts que détenait Abraaj Group, le capital-investisseur dubaïote qui a fait faillite au premier semestre 2018.  Lors de son rachat par l’investisseur en 2013, Vine Pharmacy était considéré comme la plus grande chaîne de pharmacies de détail en Ouganda. L’effondrement de son premier actionnaire a entraîné la fermeture de plusieurs succursales.

Son nouvel actionnaire majoritaire s’est fixé comme objectif de ramener la chaîne de pharmacies sur le chemin de la rentabilité, ce, en renforçant le système d’approvisionnement et de distribution de cette entreprise familiale qui opère depuis près de 30 ans.

Cette nouvelle expansion de mPharma survient un an après sa levée de 17 millions $ pour soutenir son activité en Afrique. Il cumule à ce jour, plus de 50 millions $ de fonds levés depuis le lancement de ses activités, et compte parmi les entreprises de technologie de la santé les mieux financées sur le continent.

Le groupe ghanéen qui est davantage présent en Afrique de l’Est et de l’Ouest est soutenu par des institutions telles que CDC Group et des investisseurs providentiels tels que Daniel Vasella, l’ancien directeur général de Novartis.

Articles Similaires

RAPPORT SUR LA SITUATION ECONOMIQUE AU SÉNÉGAL ( Allocution de M. Luc Lecuit, adjoint au Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour...

Mesdames et Messieurs les représentants des ministères et agences du Sénégal, Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique,...

Rapport de la Banque mondiale sur la situation économique au Sénégal (La politique budgétaire devrait rester expansionniste en 2022)

En 2021, l’économie sénégalaise a bénéficié de la reprise de la croissance mondiale, notamment avec le rebond de la demande de ses...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

RAPPORT SUR LA SITUATION ECONOMIQUE AU SÉNÉGAL ( Allocution de M. Luc Lecuit, adjoint au Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour...

Mesdames et Messieurs les représentants des ministères et agences du Sénégal, Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique,...

Rapport de la Banque mondiale sur la situation économique au Sénégal (La politique budgétaire devrait rester expansionniste en 2022)

En 2021, l’économie sénégalaise a bénéficié de la reprise de la croissance mondiale, notamment avec le rebond de la demande de ses...

Soja américain durable : les certificats du U.S. Soy Sustainability Assurance Protocol (SSAP) des États-Unis sont maintenant transférables

Les clients internationaux du soja américain dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement sont maintenant en mesure de mieux démontrer leur engagement envers...

Microsoft renforce son partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD)

Le partenariat vise à apporter un soutien technique et financier aux jeunes entrepreneurs au sein du continent africain Microsoft...