26.5 C
Dakar
mercredi 5 octobre 2022

LE GOUVERNEMENT TABLE SUR UNE CROISSANCE 3,7 % EN 2021

 La croissance de l’économie sénégalaise est attendue à 3,7 % en 2021, contre 1,5 % en 2020, indique le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) 2022-2024. Le document souligne que ce dynamisme devrait résulter de la reprise dans le secteur tertiaire (+3,1%) et de la bonne tenue des secteurs primaire (+4, 7%) et secondaire (+4, 6%). « Dans le secteur primaire, l’activité est attendue en hausse de 4,7 % en 2021 contre 15,9 % en 2020, tirée, essentiellement, par les sous-secteurs de l’agriculture, de la pêche et dans une moindre mesure le secteur de l’élevage ». Le secteur secondaire devrait quant à lui « renouer avec la dynamique de croissance relevée ces dernières années ».

L’activité du secteur devrait se conforter à la faveur des mesures de relance économique et de la poursuite de l’exécution des projets structurants du Plan Sénégal émergent. Le secteur tertiaire devrait lui aussi renouer avec sa dynamique de croissance « en liaison avec les performances en 2020 de l’agriculture et les efforts de relance post Covid-19 (…) ». Sa contribution à la croissance du PIB est attendue à 1,4 point. Il devrait en effet progresser de 3,1 % contre une estimation de -0,7 % en 2020. L’inflation est projetée à 1,9 %, contre une estimation de 2,3 % en 2020.

- Publicité -

Articles Similaires

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Mobile Money: M. Birane Ndour lance son application dénommée FLASH

Après avoir conçu et développé un écosystème constitué de plusieurs produits et services innovants et éprouvés dans différents domaines : Monnaie électronique,...