test
28.1 C
Dakar
vendredi 12 juillet 2024

« Le Sénégal cherche à être dans le top 100 du prochain Doing Business » Macky SALL

Grace aux réformes qui entreront en vigueur avant mai 2020, le Sénégal espère d’intégrer le top
100 du Doing Business dès le prochain classement. C’est l’objectif fixé par le Président de la
République, malgré son grand bond en avant dans le dernier classement Doing Business.
Le Président de la République, Macky Sall, a annoncé que le Sénégal ambitionne d’intégrer le top
100 des réformateurs du Doing Business. L’annonce a été faite lors de la réception du rapport pays
du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (Maep) hier jeudi. Le Sénégal a été diagnostiqué par
18 experts venus de 14 pays africain sur plusieurs aspects à savoir l’économie, la gouvernance et la
justice. Macky Sall a promis prendre en compte tous remarques et recommandations issus de cette
évaluation pour un développement beaucoup plus inclusif. Car, dit-il, c’est le Sénégal qui a demandé
« volontairement de se faire évaluer ». De ce fait, même, s’il y a d’autres recommandations, les
efforts consentis par l’Etat du Sénégal restent concrets. Selon le Président de la République la
consolidation de la position du Sénégal au niveau mondial a permis une amélioration de
l’environnement des affaires. Dans le classement doing Business, nous sommes passés de la 163 ème
position à la 123 ème en 2020. Le Sénégal a toujours été dans le top 5 des réformateurs en Afrique. Il
affirme que « l’objectif que j’ai fixé au Gouvernement, c’est d’être dans le top 100 mondial ». Macky
Sall, de poursuivre que pour y arriver, il y a des efforts à faire. Ainsi pour améliorer la compétitivité,
le Gouvernement prévoit des réformes majeures dans l’environnement des affaires qui seront
achevées avant le mois de mai. D’après lui, ce qui permettra au Sénégal d’entrer enfin dans le top
100.
Par ailleurs, soutient-il, au chapitre des finances publiques, le Gouvernement a engagé d’importantes
actions. Ce qui a abouti, selon Macky Sall, à une croissance de 26% des recettes fiscales entre avril et
décembre 2019. Pour ce qui est de l’agriculture, indique le Président de la République, le Sénégal l’a
placée au cœur de ses politiques. De ce fait, depuis quelque année le pays atteint des productions
très satisfaisantes grâce à la mise en œuvre efficace des reformes visant à faciliter l’accès des
producteurs aux intrants ainsi que la mécanisation et les efforts d’investissement de l’Etat. A l’en
croire, le Sénégal est autosuffisant en tomate et en pomme de terre, mais le défi, c’est la
conservation.  « Nous produisons beaucoup pendant la récolte, mais il y a des pertes énormes. Donc,
nous sommes en train de bâtir un réseau de stockage pour y remédier », assure-t-il. Pour ce qui est
de l’arachide, M. Sal révèle que le Sénégal a atteint 1,4 million tandis que pour le riz, même si
l’autosuffisance n’est pas encore atteinte, la production dépasse le 1, 150 million de tonnes.

- Publicité -

Articles Similaires

Une solution PROMISE aux besoins de financement de nos PME avec la grâce de Dieu (par Ballé PREIRA)

Dr Abdou Diaw qui vient d'être porté à la tête du PROMISE (Programme de Développement de la Microfinance Islamique) est un excellent...

SENEGAL-AQUACULTURE / Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, selon le directeur général de l’ANA

Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, malgré les ‘’faibles moyens’’ dont elles disposent, a...

La Banque africaine de développement et le Service des douanes coréennes signent un aide-mémoire pour promouvoir la facilitation des échanges en Afrique

L'Afrique devrait bénéficier de technologies douanières améliorées pour stimuler le commerce intra-africain. La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) et le Service des...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
21,900AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Une solution PROMISE aux besoins de financement de nos PME avec la grâce de Dieu (par Ballé PREIRA)

Dr Abdou Diaw qui vient d'être porté à la tête du PROMISE (Programme de Développement de la Microfinance Islamique) est un excellent...

SENEGAL-AQUACULTURE / Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, selon le directeur général de l’ANA

Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, malgré les ‘’faibles moyens’’ dont elles disposent, a...

La Banque africaine de développement et le Service des douanes coréennes signent un aide-mémoire pour promouvoir la facilitation des échanges en Afrique

L'Afrique devrait bénéficier de technologies douanières améliorées pour stimuler le commerce intra-africain. La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) et le Service des...

Afreximbank remporte 8 récompenses lors des dîners de charité sur les Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) Finance Achievement Awards et les Project Finance Awards...

En reconnaissance de sa contribution de plus en plus importante à la croissance économique et au développement de l'Afrique, Afreximbank (www.Afreximbank.com) a...

SENEGAL-SOCIAL / Oulampane : du matériel agricole et des moulins pour les femmes

 La ministre de la Famille et des Solidarités, Maimouna Dièye, a offert du matériel agricole et des moulins aux femmes de l’arrondissement...