Les exportations de phosphates de l’UEMOA sont en hausse de 18,6% en 2018

Dans l’espace Uemoa, on note une augmentation de la production de phosphates pour 2018, ressortant à 2.738.100 tonnes en 2018, contre 2.307.900 tonnes un an plus tôt. Soit une progression annuelle de 18,6%. C’est ce qu’indique le BCEAO dans son Rapport annuel couvrant 2018.

Cette augmentation, consécutive à la bonne tenue de la demande, est portée principalement par le Togo, avec une hausse de 28,5% de la production, et le Sénégal, avec une hausse de 14,1% de ses extractions, relève le site Togo First.  

Outre le phosphate, la production d’or a également augmenté dans l’Union, durant la période sous revue, en termes de production minière. A l’inverse, on note un repli, dans la production d’uranium, et de pétrole, avec notamment une régression de 17,2% et 16,3%, respectivement en Côte d’Ivoire et au Niger.