Les propositions de Baïdy Agne pour booster Air Sénégal

Pour le président du Conseil national du patronat du Sénégal (Cnp), Baïdy Agne, les ministres, directeurs généraux de société publique et toutes les personnalités qui gèrent l’argent public, doivent voyager avec Air Sénégal. A son avis, cela pourrait permettre à la compagnie nationale aérienne de se développer face à la concurrence.

Par ailleurs, suggère le patron des patrons sénégalais, il faut « éviter que des billets d’avion soient distribués à tort et à travers, qu’il y ait des passe-droits. Il faut que des gens qui ont des intérêts financiers puissent continuer à assurer la gestion ».

Baïdy Agne s’exprimait sur le plateau du Jury du dimanche, ce jour.

Il a aussi plaidé pour l’ouverture du capital de la compagnie, détenu en ce moment à 100% par l’État à travers la Caisse des dépôts et consignations (Cdc). « Le rôle de l’Etat dans une activité tout à fait marchande devient parfois très critique, s’inquiète le président du CNP. Une compagnie nationale où, aujourd’hui, le seul actionnaire, c’est l’Etat ce n’est généralement ce qui marche bien. »