27.5 C
Dakar
vendredi 7 octobre 2022

Liberia : 25 millions de dollars pour lutter contre l’érosion côtière à West Point

 Ces dernières années, l’élévation du niveau de la mer et l’augmentation des tempêtes de haute intensité sont devenues des sujets préoccupants au Liberia. En 2020, le PNUD avait déjà décaissé un financement destiné à construire des revêtements côtiers à New Kru et dans la capitale Monrovia.

Le Liberia va bénéficier de 25,6 millions de dollars pour la mise en œuvre du projet de résilience climatique métropolitaine de Monrovia (MMCRP), financé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en collaboration avec le Fonds vert pour le climat. Le lancement du MMCRP s’est déroulé le 18 octobre dernier, en présence de Jefferson Koijee, maire de la ville de Monrovia.

- Publicité -

Exécuté sur six ans dans le canton de West Point à Monrovia, le projet vise à soutenir le Plan national d’adaptation au climat du gouvernement en appuyant la lutte contre l’érosion côtière, afin de favoriser la résilience au changement climatique. Ce, dans l’optique de protéger la vie, les maisons et les activités de subsistance de 250 000 personnes vulnérables.

« Pour protéger notre peuple des risques existentiels posés par la crise climatique, ce projet étendra nos défenses côtières, améliorera les moyens de subsistance, créera de nouvelles opportunités économiques et favorisera la protection des écosystèmes de mangrove vulnérables dans la zone métropolitaine de Monrovia », a confié Wilson K. Tarpeh, directeur exécutif de l’Agence de protection de l’environnement du Liberia.

Un projet à fort impact socio-économique

Avec une population estimée à 75 000 habitants, le canton de West Point essentiellement constitué de bidonvilles reste vulnérable aux effets du changement climatique. Ces dernières années, l’élévation du niveau de la mer et la fréquence accrue des tempêtes de haute intensité ont considérablement affecté la pêche, activité de subsistance des populations, détruit les écoles et les maisons de plus de 670 familles. MMCRP entend donc mettre l’accent sur trois domaines d’intervention interdépendants, notamment la protection côtière, la gestion côtière et des moyens de subsistance diversifiés et résilients au climat.

L’objectif à terme est d’offrir de meilleures perspectives de subsistance économique et sociale aux populations tout en renforçant les systèmes d’information climatique et d’alerte précoce.

« Pour les habitants du Liberia, le changement climatique est une réalité catastrophique qui ronge littéralement le sol sous leurs pieds et sous leurs yeux, les plongeant dans un avenir incertain. Nous faisons notre part pour soutenir le gouvernement de toute urgence, afin d’éviter de nouvelles pertes de maisons et de moyens de subsistance. Il est impératif pour tout le monde, gouvernements, entreprises, industries et communautés, de réduire les émissions de gaz à effet de serre qui entraînent le réchauffement climatique et l’élévation du niveau de la mer comme nous en assistons au Liberia », a exhorté Stephen Rodriques, représentant résident du PNUD au Liberia.

Pour rappel, le PNUD a investi en 2020, 2 millions de dollars pour la construction de revêtements côtiers dans la ville de New Kru et la capitale Monrovia. D’autres villes notamment, Buchanan, dans le comté de Grand Bassa et Greenville, la capitale du comté de Sinoe, bénéficient de l’appui de l’institution pour l’exécution de projets similaires.

Articles Similaires

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,200AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...